Cerfeuil commun bio

Le cerfeuil fait partie, avec l’estragon et la ciboulette, du cercle fermé des fines herbes. Finement découpées ses feuilles, au froissage, dégagent rapidement les parfums recherchés. Cette plante annuelle ou bisannuelle, ressemble d’assez près au persil à feuilles plates, à la différence que ses feuilles sont plus fines et plus divisées, un peu comme celles de certaines fougères (capillaire par exemple) ou du persil plat.

Origine du cerfeuil commun

Originaire du Caucase et d’Asie centrale, le cerfeuil peut atteindre 80 cm de hauteur. Ses canaux excréteurs diffusent un mix de résine et d’essence.

Culture

La culture du persil est très facile en pleine-terre comme en jardinière ou pot, sur balcon, terrasse ou rebord de fenêtre. Le cerfeuil apprécie une terre ou un terreau meuble, bien pourvu en matière organique bien décomposée.

cerfeuil en terre
Un cerfeuil en grande forme

Semis

Les graines, très fines et très fragiles (elles se cassent facilement), se sèment soit en pleine-terre, soit en godet (de tourbe, de préférence) pour une transplantation en pot ou jardinière. Après ce semis, qui se recouvre de quelques millimètres de terreau, et sa levée, le rang sera éclairci. Pour la culture pot le semis se fait à la volée. Le semis sous abri et à mi-ombre donne de bons résultats. Penser à échelonner les semis en semant peu à la fois. Tasser le semis et maintenir correctement humide. Dans ces conditions la levée des graines se produit en 10-15 jours.

Entretien

Le cerfeuil ne nécessite pas beaucoup d’entretien : désherbez, paillez et arrosez selon les besoins.

Association

Il se plait à proximité de la coriandre et de l’aneth. Le froissement des feuilles conduit à la libération d’une essence douce et herbacée – l’estragole- un peu comparable à celles de l’anis et du fenouil, qui gagne d’ailleurs en puissance si l’on insiste.

Maladies et nuisibles

Comme dans le cas d’autres plantes aromatiques, le cerfeuil est rarement attaqué par des insectes et les maladies sont également rares.

Récolte

Le cerfeuil commun possède de belles feuilles plates dont il faut débarrasser la tige, un peu coriace sous la dent. L’erreur à ne pas faire consiste à le cuire : en effet il perd alors sa saveur. Il faut l’ajouter aux soupes, poissons, omelettes, carpaccios en fin de cuisson. Les feuilles du centre sont les plus tendres ! La cueillette des feuilles peut se prolonger, même si la plante fleurit. L’idéal est de les émincer aux ciseaux.

L'abonnement Mon Petit Coin Vert

L'abonnement Mon Petit Coin Vert

Des thématiques originales, des graines surprises et les conseils de notre professeur d’horticulture ! A partir de 12,90€ / mois.

Je découvre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

13 + 5 =