Comment entretenir ses plantes d’intérieur ?

Le jardinage n’est pas réservé qu’aux jardins, balcons et terrasses. Les plantes d’intérieur ont elles aussi besoin d’entretien. Rempotage, surfaçage, arrosage, vaporisation et bouturage : nos conseils pour prendre soin de vos plantes vertes !

Le rempotage

Durant toute la vie d’une plante, son système racinaire va croître et se ramifier pour aller puiser dans le sol l’eau et les minéraux dont elle a besoin. Avec le temps, le substrat finit par s’appauvrir. C’est pourquoi, quand vous cultivez en pot, il est nécessaire d’effectuer un rempotage régulier. Il faut laisser de la place à la plante pour se développer et lui apporter de nouveaux nutriments. Pour savoir si votre plante est à l’étroit dans son pot, observez la motte de terre : si les racines dépassent et s’accumulent autour, c’est le moment de rempoter !

Comment rempoter ?

Disposez au fond du nouveau pot un lit de drainage en billes d’argile. Cela permettra d’éviter l’asphyxie des racines, coincées dans le pot. À l’aide d’un transplantoir, ajoutez un peu de terreau, puis placez la motte au centre. Remplissez le pot, puis tassez la terre. Enfin, arrosez de façon abondante. Puis attendez au moins un mois avant de faire des apports en engrais.

Matériel utilisé :

> Un pot de diamètre supérieur (de préférence avec trou de drainage ou poreux)
> Des billes d’argile
> Du terreau
> Un transplantoir
> De l’engrais naturel

Le transplantoir
Du kit «  Outils de jardinage d’intérieur « 
17,90 €

Le surfaçage

Certaines plantes peuvent être contenues durant des années dans le même pot. Lorsqu’il est préférable d’éviter le rempotage, par exemple dans le cas où la plante est trop volumineuse, vous pouvez préférer l’alternative du surfaçage. L’objectif est alors d’apporter de nouveaux nutriments. Pour cela, grattez en surface avec une griffe et retirez environ 5 centimètres de terre. Puis ajoutez une couche de terreau mélangé à du compost que vous tasserez. Enfin, arrosez abondamment.

Matériel utilisé :

> Du terreau
> Du lombricompost
> Une griffe

La griffe
Du kit «  Outils de jardinage d’intérieur « 
17,90 €

L’arrosage

Chaque plante a des besoins en eau différent. Certaines n’apprécient pas l’excès d’humidité, tandis que d’autres auront besoin d’un arrosage abondant. En intérieur, la terre a tendance à s’assécher plus rapidement. La fréquence d’arrosage dépend de la plante, de la température et du taux d’humidité de la pièce. Pour limiter l’arrosage, veillez à éloigner vos plantes des sources de chaleur et évitez de les placer à la lumière directe du soleil.

Comment savoir si ma plante a besoin d’eau ?

Placez votre doigt à environ 3 cm de profondeur dans le substrat. Il doit être légèrement humide au toucher : ni trop sec, ni trop mouillé. Si la surface commence à se dessécher, il est temps d’arroser. Vous pouvez également soupeser le pot : un terreau humide est plus lourd qu’un terreau sec. En intérieur, privilégiez un arrosoir à goulot long et fin. Cela permettra un arrosage en douceur !

Matériel utilisé :

> Un arrosoir d’intérieur

La vaporisation des feuilles

Certains végétaux, comme les plantes tropicales, apprécient un taux d’humidité important, ce qui est relativement rare en intérieur. Dans ce cas, vous pouvez brumiser le feuillage à l’aide d’un vaporisateur. Cette action permet également de dépoussiérer les feuilles, ce qui facilitera l’absorption de la lumière (photosynthèse).

Matériel utilisé :

> Un vaporisateur

Le bouturage

Parfois, on peut observer des racines qui apparaissent sur les tiges, les feuilles ou les bourgeons d’une plante. Il s’agit de la fameuse « totipotence » des végétaux. En effet, ils ont la capacité de se reproduire à partir d’un fragment d’eux-même. N’est-ce pas remarquable ? Quand on sectionne une branche ou une feuille d’une plante, elle va fabriquer de nouvelles racines. Lorsque votre plante s’accroît, n’hésitez donc pas à réaliser un bouturage avec les nouvelles tiges.

Comment réaliser une bouture ?

Prélevez une tige d’environ 20 cm à l’aide d’une serpette ou d’un sécateur désinfecté. Supprimez les feuilles basales puis repiquez votre bouture dans un nouveau pot avec du terreau. De nombreuses plantes d’intérieur pourront également être bouturées dans l’eau. Pour cela, placez directement la tige dans un récipient d’eau. Cette expérience sera d’autant plus intéressante car vous pourrez observer les racines se former !

Matériel utilisé :

> Un sécateur ou une serpette
> Un pot ou un vase
> Du terreau ou de l’eau

Vase suspendu pour boutures
29,90 €
L'abonnement Mon Petit Coin Vert

L'abonnement Mon Petit Coin Vert

Des thématiques originales, des graines surprises et les conseils de notre professeur d’horticulture ! A partir de 12,90€ / mois.

Je découvre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

19 + quatre =