Faut-il semer sous abri ou en pleine terre ?

Si vous vous lancez dans l’aventure du potager, vous allez forcément vous poser cette épineuse question : faut-il semer en pleine terre ou en semis ? Ce n’est pas si simple de prendre la bonne décision ! Mon petit Coin Vert vous aide à choisir la solution optimale qui correspond à vos légumes et à vos besoins.

Le semis en place

La reproduction végétative par semis, plus communément appelé semis, ne concerne pas tous les légumes. Il faut savoir que la plupart des bulbes comme l’ail, l’échalote ou encore l’oignon se plante en pleine terre. De même, les légumes racines tels que les carottes, les betteraves ou encore les navets sont concernés par le semis en place. Ces variétés n’apprécient pas vraiment qu’on « déplace » leurs racines. Les épinards et les pois le sont également. En revanche, la tomate peut être planté en pleine terre après les derniers gels, mais la récolte sera alors plus tardive. Quant aux graines ayant besoin de chaleur comme l’aubergine par exemple, il faut être méfiant et préférer le semis.

Le semis direct est bien moins contraignant et prend moins de temps. En outre, la surveillance est moindre. Le travail préparatoire en revanche est plus long car il faut préparer la terre avec soin pour obtenir une récolte à la hauteur de vos espérances. Enfin, semer en pleine terre possède un inconvénient de taille qui n’est autre que les insectes et les limaces qui peuvent ravager vos plants. Mais il suffit de surveiller et d’opter pour quelques astuces naturelles pour vous en débarrasser !

semis_basilic
Le semis direct ou sous abri dépend de la variété de légumes.

Le semis sous abri

Pour le semis sous abri, il est possible d’opter pour le semis en godet ou le semis en terrine. Le godet est un pot en plastique de 5 à 10 centimètres de diamètre. Il concerne principalement les plants de repiquage comme la tomate, l’aubergine, le poivron, le potiron, le melon ou encore la courgette. Il faut généralement attendre la fin des gelées pour vous lancer. Le semis en terrine est légèrement différent. Il s’agit, comme son nom l’indique, d’un récipient large et peu profond, permettant de semer des graines d’un même légume. C’est une technique utilisée pour les salades notamment, qui nécessite moins de terreau que les godets. Il faut savoir que le semis sous abri est plus contraignant et nécessite beaucoup de temps. Cependant, les résultats sont surprenants et les récoltes bien plus conséquentes.

Il faut bien respecter les délais de plantation, et ne pas vous précipiter. Ainsi, il faut compter environ 8 semaines avant la mise en terre, soit six semaines de croissance en godet ou en terrine, puis deux semaines pour les sortir le jour et les rentrer la nuit. L’erreur principale consiste à vous lancer trop tôt dans la saison !

Vous l’aurez compris, le semis direct ou le semis sous abri sont deux techniques différentes qui dépendent en grande partie des légumes choisis. Mais les avantages et les inconvénients de ces deux systèmes sont nombreux. Tout dépend en réalité de vos envies, de vos besoins, de votre budget et du temps que vous souhaitez consacrer à votre potager !

L'abonnement Mon Petit Coin Vert

L'abonnement Mon Petit Coin Vert

Des thématiques originales, des graines surprises et les conseils de notre professeur d’horticulture ! A partir de 12,90€ / mois.

Je découvre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires.