« Il était une fois » découvrez la box jardinage du mois d’octobre

Qu’est ce que reçoivent les abonné·e·s de Mon Petit Coin Vert ? Chaque fin de mois, découvrez sur le blog le contenu de nos précédentes box. Au mois d’octobre, la box « Il était une fois » vous faisait (re)découvrir des légumes oubliés, tel que le jambon du jardinier (l’onagre), et du plantain corne de cerf. Ce sont des légumes au goût fin, faciles à cultiver et qui permettent de varier les plaisirs dans l’assiette. Cultiver les légumes anciens, c’est aussi encourager la biodiversité et la transmission de notre patrimoine culinaire à nos enfants ! Ce mois-ci, on vous emmène donc à la découverte de légumes perdus de vue, voire même oubliés. La vendetta des légumes anciens est déclarée au potager pour réveiller vos petits plats cet automne !

Les légumes anciens connaissent, depuis quelques années maintenant un regain d’intérêt qui ne se dément pas. Les jardinier.ière.s passionné.e.s et les maraicher.ère.s bio ont d’ailleurs particulièrement contribué à leur retour sur les étals. Alors, ce mois-ci, Jean-Jacques, notre professeur d’horticulture, vous invite à (re)découvrir deux variétés de légumes savoureux cultivés jadis par nos aînés.

Jambon du jardinier bio

Aujourd’hui tombé dans l’oubli, le jambon du jardinier mérite pourtant d’avoir sa place dans votre cuisine! Cette variété ancienne, venue d’Amérique du Nord, est cultivée depuis le 19e siècle comme plante médicinale, potagère et ornementale en raison de sa magnifique floraison. Association au potager : Très robuste, le jambon du jardinier résiste à la plupart des maladies et des insectes ravageurs. Ses grandes fleurs jaunes ont la particularité de s’ouvrir en fin de journée, exhalant alors un parfum embaumant et attirant les papillons de nuit qui se régalent de leur pollen.

Je cultive mes propres légumes dès 12,90€/mois

Plantain corne de cerf

Connu depuis l’Antiquité pour ses vertus médicinales, ce légume ancien tient son nom original du fait que la division de ses feuilles évoque fortement des bois de cerf. Très rustique, il tolérera des températures hivernales descendant jusqu’à – 20 °C. Association au potager : Très résistant aux maladies et aux insectes, ce légume ne connait que deux seuls prédateurs: les escargots et les limaces. Pour éviter les attaques, épandez, autour des plantations, de quoi empêcher ces prédateurs de ramper et atteindre les plants: marc de café, coquilles d’œufs, aiguilles de pins, etc.

Surprise : un semoir à graine manuel

« Semer clair* » ! Voilà une recommandation qui n’est pas toujours facile à appliquer, notamment lorsque l’on sème de très petites graines. Et pourtant, il est important de ne pas semer trop dense car les plantules qui se développent risquent de manquer d’espace racinaire et aérien. Conséquence : les plants, serrés comme des sardines en boîte, étouffent. Il existe des semoirs manuels qui permettent de distribuer, quasiment une à une, les graines, même minuscules, à l’endroit où vous souhaitez les déposer. Il suffit de disposer les graines dans la coupelle et de régler l’ouverture de sortie, selon la grosseur des semences. Le semoir manuel va vous permettre également de passer moins de temps sur l’éclaircissage et de limiter, par la même occasion, le gaspillage des semences !

Dossier : semences paysannes, hybrides, bio, comment s’y retrouver ?

Dans le secteur des semences, différents modèles agricoles coexistent : d’un côté, celui de l’agriculture biologique qui défend la biodiversité et le respect de l’environnement ; de l’autre, celui des multinationales qui ont le désir d’obtenir des légumes toujours plus productifs et plus vigoureux. Pour répondre aux besoins de tous en matière de consommation, des procédés tels que l’hybridation ou la modification de l’ADN se sont développés afin de permettre un plus grand rendement des cultures.

Recette : Pot au feu aux légumes oubliés

1- Dans un faitout, placez les viandes et recouvrez-les d’eau froide (environ 4 L), puis portez à ébullition à feu moyen. Quand l’eau bout, écumez soigneusement. Ajoutez le bouquet garni, l’oignon piqué de quatre clous de girofle, 1 carotte coupée en tronçons, un peu de vert de poireau et de céleri. Salez, poivrez et faites cuire pendant 3 h 30 à petit bouillon. 2- Lavez et épluchez les légumes. Coupez-les en 2 ou en 4 morceaux, en prenant soin de retirer le cœur des panais. Coupez les poireaux en deux. Lorsque la cuisson des viandes est en cours, ajoutez, au bout de 2 h 30, les légumes et poursuivez la cuisson 1 h de plus. 3- Au terme de la cuisson, sortez et découpez les viandes. Servez-les accompagnées des légumes autour.

Recette: Poêlée de plantain corne de cerf et cèpes

1- Coupez les cèpes en lamelles. Épluchez et émincez l’échalote très finement, puis pelez et pilez l’ail. Hachez grossièrement les feuilles de plantain corne de cerf. 2- Faites chauffer l’huile d’olive dans une poêle et faites revenir l’échalote et l’ail avec le laurier. Une fois que l’ensemble a légèrement roussi, ajoutez les cèpes et laissez cuire 5 min à feu vif. Ajoutez ensuite le plantain corne de cerf, un peu d’eau (environ 5 cl) et prolongez la cuisson de 5 min. Salez et poivrez, puis servez dans des assiettes creuses. 3- Dans la poêle, faites cuire deux œufs au plat. Disposez-les dans les assiettes, puis arrosez avec l’huile de noix et servez bien chaud !

DIY : Fabriquer sa teinture végétale au curcuma

1-Faites chauffer 4 L l’eau dans une grande casserole. Dans l’eau tiède et hors du feu, dissolvez la poudre de curcuma. 2- Plongez le tissu à teindre dans la casserole et portez doucement à ébullition. Laissez le tissu 1 h dans l’eau bouillante et remuez-le de temps en temps à l’aide d’une spatule.
3- Retirez la casserole du feu et laissez le textile tremper une nuit ou une journée. Sortez alors le vêtement, puis essorez-le. 4- Afin de fixer la couleur, rincez et lavez le tissu dans un bain de vinaigre blanc et d’eau ; comptez 2 L d’eau pour 10 cl de vinaigre. Plus la quantité de vinaigre sera importante, plus le linge sera orangé.

Des pastilles de coco pour le semis

Comme chaque mois votre box jardinage est prête à l’emploi ! Avec ses pastilles de terreau à réhydrater vous pouvez réaliser votre semis en quelques minutes, sans devoir attendre de trouver du terreau de culture. Ça vous plait ?

Je cultive mes propres légumes dès 12,90€/mois

L'abonnement Mon Petit Coin Vert

L'abonnement Mon Petit Coin Vert

Des thématiques originales, des graines surprises et les conseils de notre professeur d’horticulture ! A partir de 12,90€ / mois.

Je découvre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

trois × un =