La olla : un astucieux dispositif qui gagne à être connu

Mon Petit Coin Vert est une jardinerie urbaine en ligne. Cet article fait partie de nos actualités et conseils.

Avec les caprices de Dame Nature, les sécheresses qui se multiplient et les besoins spécifiques des plantes potagères ou celles d’un jardin, l’arrosage peut vite se transformer en véritable casse-tête. Heureusement, la olla offre une solution pratique, économique, écologique et esthétique pour irriguer convenablement et sans soucis les sols cultivés.

La olla : un instrument ingénieux

Une olla, autrement nommée oya, signifie pot ou marmite en espagnol. Ce pot est constitué d’argile cuite à basse température et prend la forme d’une jarre. L’installation de la olla est un jeu d’enfant. Cette dernière est enterrée dans le sol pour imprégner d’eau les plantes près desquelles elle est placée. Son rebord supérieur, qui dépasse du sol, est muni d’une ouverture qui permet la réalimentation du réservoir en eau douce et non calcaire. Cette ouverture se referme à l’aide d’un couvercle ou d’un bouchon afin d’empêcher l’introduction d’insectes, de terre ou de débris de jardinage une fois le contenant rempli. Ce procédé millénaire d’irrigation souterraine, utilisé depuis la Grèce Antique, est idéal pour les potagers et les jardins. Vous souhaitez en commander ? Mon Petit Coin Vert est distributeur de la marque Ollas Jamet à partir de 18€ TTC.

L’arrosage par porosité

En ce qui a trait au principe d’éco-irrigation que propose la olla, tout aussi simple et ingénieux, il s’appuie sur l’arrosage autonome des sols cultivés. La olla étant fabriquée en terre cuite, elle présente par le fait même des parois poreuses. On profite de cette porosité pour laisser échapper l’eau de façon progressive, qui sera absorbée directement par les racines des plantes pour leur assurer une humidification ciblée et efficace. Il existe différents modèles de ollas sur le marché, à planter ou à enterrer, en fonction du type de culture privilégié. On trouve des ollas destinés aux potagers, aux fleurs et aux arbustes, à la culture d’agrumes, aux jardinières de balcon. Des ollas miniatures sont même disponibles pour s’adapter aux pots à fleurs.

Les 3 avantages des ollas

La olla est un dispositif avantageux à bien des égards. Il s’agit malgré tout d’une technique qui demeure aujourd’hui très largement méconnue, bien qu’elle commence peu à peu à attirer l’attention des jardiniers de partout dans le monde. Le réchauffement climatique et les enjeux environnementaux sont certainement pour beaucoup dans son développement. Découvrez ses nombreux atouts.

Pratique

  • ✔️ Un système d’arrosage particulièrement facile à installer et à utiliser avec une grande durabilité;
  • ✔️ Il s’adapte aux conditions climatiques de son milieu et à tous les types de cultures;
  • ✔️ Il assure un arrosage efficace et ciblé;
  • ✔️ En cas d’absence prolongée, le potager n’est jamais abandonné à lui-même; les légumes continuent de recevoir l’eau dont ils ont besoin;
  • ✔️ Les racines des plantes ne captent que la quantité d’eau nécessaire à leur subsistance, ni trop (noyade) ni trop peu (assèchement). Leur croissance est donc harmonieuse car elles évitent le choc hydrique;
  • ✔️ Combinée au paillage, la olla permet une humidification bien équilibrée du sol (l’eau est diffusée en profondeur, sans détrempage de la surface), ce qui limite les conséquences néfastes dues à la présence des mauvaises herbes;
  • ✔️ L’état sanitaire des plantes est amélioré. Celles-ci démontrent davantage de vigueur et de résistance face aux diverses maladies provoquées entre autres par les gouttes d’eau sur le feuillage (celui des tomates, par exemple);
  • ✔️ Les qualités nutritives et gustatives des plantes sont elles aussi intensifiées.

Économique

  • ✔️ Le temps et l’énergie dépensés pour l’arrosage est réduit au strict minimum; le temps de remplissage (environ une fois par semaine) d’une
  • ✔️ La olla est plus rapide que l’arrosage conventionnel;
  • ✔️ La olla ne nécessite aucun entretien;
  • ✔️ Comme vu plus haut, étant donné que l’humidification du sol est bien équilibrée, les mauvaises herbes germent moins, ce qui fait en sorte que le travail de désherbage est écourté.

Si un apport d’engrais et de fertilisants est nécessaire aux plantes, l’efficacité et la durabilité des produits utilisés sont incontestablement meilleures lorsqu’ils sont intégrés dans l’eau d’une olla.

Écologique

  • ✔️ Les ressources en eau de la Terre n’étant pas intarissables, cette technique d’irrigation par jarre constitue une solution tout indiquée pour les préserver. Elle fait partie des bonnes actions ayant un impact positif sur l’environnement;
  • ✔️ Ce dispositif permet de réaliser des économies d’eau de l’ordre de 50 à 75%. Les racines des plantes se développant autour des jarres, elles prélèvent uniquement l’humidité requise pour assurer leur croissance. De plus, seule la plante visée profite de l’irrigation. Cet arrosage ciblé limite considérablement, voire empêche le gaspillage d’eau, près de 100 % de l’eau étant récupéré par la plante.
L'abonnement Mon Petit Coin Vert

L'abonnement Mon Petit Coin Vert

Des thématiques originales, des graines surprises et les conseils de notre professeur d’horticulture ! A partir de 12,90€ / mois.

Je découvre !

Commentaires

    Très intéressant,

    Répondre

    Bonjour,

    Vous dites que l’on trouve des oyas adaptés à la culture d’agrumes, auriez vous des références , des liens à donner svp ?
    je suis intéressé par les oyas à enterrer pour des agrumes en pleine terre, mais je ne trouve aucun site d’oyas destiné à cet usage comme vous le dites ici.
    merci à vous !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

vingt − 12 =