« Pachamama » découvrez la box jardinage du mois de février

Que reçoivent les abonné·e·s de Mon Petit Coin Vert ? Chaque fin de mois, découvrez sur le blog le contenu de nos précédentes box. Au mois de février, la box « Pachamama» vous faisait voyager en Amérique du Sud, particulièrement au Pérou et en Bolivie. Au menu : un sachet de graines de tomate andine cornue et du chia et une belle surprise pour donner du pep’s à votre potager !

La générosité de la Pachamama et la richesse du climat font des terres andines une région fertile qui a vu naître grand nombre de fruits et légumes dont on raffole encore aujourd’hui !

Graines de tomate andine cornue

Appréciée pour ses qualités gustatives, la tomate andine cornue est une variété très productive au potager. Ses fruits ont une forme allongée – à l’image d’une corne – et offrent l’avantage d’avoir une chair ferme, contenant peu de graines. Cette variété possède aussi une peau très fine et digeste. Comme toutes les variétés de tomates, la tomate andine cornue se marie à merveille avec le basilic ou le persil. Mais il est aussi possible de l’installer à proximité des radis, des salades ou encore des poireaux. Le secret du professeur d’horticulture : La tomate est sensible au mildiou, une maladie causée par un champignon qui adore l’humidité et la douceur de l’air. Pour éviter cette dernière, les plants doivent pousser dans un endroit ventilé et à l’abri des pluies.

Je m’abonne dès 12,90€/mois

Graines de Chia

Originaire d’Amérique latine, le chia était déjà cultivé par les Aztèques pour ses nombreux bienfaits sur la santé. Un temps tombées dans l’oubli, les graines de chia sont revenues en force ces dernières décennies, quand on a (re)découvert leurs propriétés nutritives remarquables ! Le chia est une sauge qui résiste naturellement à la chaleur, aux maladies et aux parasites. Il ne nécessite que très peu d’entretien et il est parfait pour repousser les mauvaises herbes. Grâce à ses jolies fleurs violettes et mellifères, il favorisera également la pollinisation de vos légumes au potager ! Le secret du professeur d’horticulture : Les Aztèques mangeaient des graines de chia (prononcez « kia ») avant la chasse ou les combats pour se donner de l’énergie et de l’endurance !

La surprise du mois : des étiquettes à semis en ardoise

Ces étiquettes en ardoise seront parfaites pour ne plus oublier le nom de vos plantes, au jardin comme au potager. Résistantes aux intempéries, elles vous accompagneront pendant longtemps. Pour y inscrire le nom de vos plantes, vous pouvez utiliser un feutre de peinture blanche ou une craie. Il suffira de la frotter avec une éponge pour le changer si besoin. Utiles et décoratives, elles pourront aussi arborer le fruit de votre imagination, car vous pourrez y dessiner les variétés que vous aurez semées. Il n’y a plus qu’à laisser libre cours à votre créativité ! Vous l’avez aimé ? Retrouvez ce produit sur la boutique de Mon Petit Coin Vert à 7,90€ pour 6 unités.

Dossier : faut-il supprimer les gourmands des plants de tomates ?

La taille des plants de tomates fait débat entre les jardiniers. Ce qu’on appelle « les gourmands » sont en réalité des tiges qui se forment à l’aisselle des feuilles. Il est généralement conseillé de les supprimer pour améliorer la récolte. Pourtant, cette pratique est loin d’être obligatoire dans votre potager ! La suppression des gourmands, ou l’égourmandage, permet de conserver une seule tige principale sur le plant. L’énergie du plant se concentrera ainsi sur la production des fruits, qui apparaîtront uniquement sur 4 à 5 bouquets, au niveau de la tige principale. De cette manière, le plant s’épuise moins à faire grandir d’autres tiges, ainsi que d’autres feuilles, qui ne produiront pas de tomates. Mais cette technique permet aussi d’éviter que le plant ne soit trop fourni en feuilles, afin de ne pas créer d’ombre, ce qui ralentirait sinon le mûrissement des fruits. La récolte sera, de ce fait, plus précoce et les fruits plus gros.

Recettes : Lomo Saltado

Pour 4 personnes :

  • 500 g d’aloyau de bœuf
  • 1 oignon rouge
  • 2 tomates
  • 2 gousses d’ail
  • 3 c. à s. d’huile végétale
  • 3 c. à s. de sauce de soja
  • 3 c. à s. de vinaigre
  • Quelques brins de ciboulette
  • 2 piments frais

Coupez la viande de bœuf en fines lamelles. Épluchez l’oignon et coupez-le en tranches épaisses. Épluchez l’ail et écrasez-le. Coupez les tomates en tranches épaisses et épépinez-les dans la mesure du possible. 2 Dans une grande assiette creuse, mettez les lamelles de bœuf à mariner avec la sauce de soja et le vinaigre. Assaisonnez à votre goût (sel et poivre) et mélangez bien pour que toute la viande soit recouverte de marinade. Laissez mariner pendant 15 min. Sortez ensuite la viande et réservez la marinade. 3 Versez 3 cuillères à soupe d’huile dans une poêle et mettez la viande à cuire à feu vif pendant environ 10 min, tout en remuant pour qu’elle n’accroche pas. Ajoutez ensuite l’oignon, l’ail et la tomate. Laissez cuire quelques minutes, puis ajoutez les piments et remuez pour bien mélanger. 4 Ajoutez la marinade et mélangez à nouveau. Poursuivez la cuisson encore 2 ou 3 min et retirez du feu. 5 Ajoutez la ciboulette et servez avec du riz ou des frites.

DIY : Comment préparer un purin d’orties

Matériel nécessaire :

  • Des orties fraîches
  • de l’eau (10 litres par kilo d’orties fraîches) µ
  • une grande bassine
  • une passoire et des bidons propres

Ramassez des orties fraîches, non fleuries, en vous protégeant avec des gants épais et des vêtements couvrants. Coupez grossièrement les feuilles et les tiges. 2 Faites macérer les orties coupées dans une grande bassine remplie d’eau pendant une quinzaine de jours, en remuant tous les deux jours (tant qu’il y a des bulles à la surface). 3 Une fois prêt, vous pouvez utiliser le purin tel quel dans un arrosoir. Si vous voulez le conserver ou l’employer en pulvérisation, il faudra le filtrer à l’aide d’une passoire avant de remplir vos bidons. Pour l’utiliser, veillez à le diluer dans de l’eau (500 ml de purin d’orties pour 5 litres d’eau environ). Le purin d’orties est riche en azote, un élément bénéfique à de nombreuses plantes au potager. Il sert aussi à combattre les maladies et les pucerons en pulvérisation sur vos plants.

Je m’abonne dès 12,90€/mois

Des pastilles de coco pour le semis

Comme chaque mois votre box jardinage est prête à l’emploi ! Avec ses pastilles de terreau à réhydrater, vous pouvez réaliser votre semis en quelques minutes, sans devoir attendre de trouver du terreau de culture. Ça vous plait ?

L'abonnement Mon Petit Coin Vert

L'abonnement Mon Petit Coin Vert

Des thématiques originales, des graines surprises et les conseils de notre professeur d’horticulture ! A partir de 12,90€ / mois.

Je découvre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

19 − 4 =