Plantes à bulbes : Comment et quand les planter ?

Les plantes à bulbes hivernales et printanières sortent de terre et il est bientôt temps de penser à planter les bulbeuses d’été. Quelques conseils pour bien commencer l’année.

Où planter ses bulbes ?

Souvent originaires de zones géographiques lumineuses (méditerranée, etc.) les plantes bulbeuses apprécient généralement le plein soleil. Certaines, cependant, tolèrent bien les sous-bois. Notamment car pendant leur période de fleurissement, les arbres qui les dominent ne portent pas de feuilles ! Citons-en quelques exemples : crocus, muscari, narcisses ou anémone.

planter bulbes

Les bulbeuses de grande taille doivent être plantées dans des massifs protégés de l’effet du vent. C’est le cas par exemple de l’ail, fritillaire, glaïeul ou bien encore la tulipe.

Lesquels planter ?

Les premiers bulbes se plantent à partir de mars, hors période de gel, et fleuriront en été.  C’est le cas du dahlia, freesia, nérine, oxalis, tigrida, canna, crinum, crocosmia, glaïeul, lillium ou zantedeschia. Les bulbes de printemps se plantent quant à eux en automne.

Dans quel type de sol ?

S’il existe une règle à retenir c’est bien celle-ci. Les bulbes supportent tellement mal l’humidité stagnante autour d’eux-même, qu’il faut se débrouiller pour l’éviter ! Dans le cas d’une plantation en pleine-terre, celle-ci doit être filtrante (cas d’un sol sableux). Si, à l’inverse, le sol est à tendance argileuse, l’incorporation de sable permet de limiter l’effet de pourrissement du bulbe. Dans le cas d’une plantation en bac, le mélange terreux doit également être drainant.

Planter des bulbes en pots et jardinières

Tous les contenants font l’affaire, qu’il soient en bois, fer, géotextile, plastique, argile, etc. L’important est qu’ils soient adaptés à la profondeur nécessaire à leur culture. Les bulbes, en règle générale, doivent être recouverts de substrat sur une épaisseur équivalent à environ 2-3 fois leur diamètre. Il faut également que le pot présente à la base (sauf pour les pots en géotextile qui sont poreux) des trous d’évacuation de l’eau en excès. Ces trous doivent être partiellement masqués afin que le terreau ne s’écoule pas avec l’eau qui s’évacue. Ce masquage partiel se fait à l’aide d’une simple grille plastique ou métallique, ou par des débris de poterie en argile.

bulbes-en-pot
Bulbes en pot

En ville, sur balcon, terrasse ou rebord de fenêtre, les plus adaptées sont les bulbeuses basses ou moyennes. Ne serait-ce qu’à cause du vent. Concrètement ce sont les plantes de moins de 50-60 cm.

Le terreau est acheté prêt à l’emploi ou fabriqué-maison. Dans ce dernier cas, il doit présenter deux qualités : être filtrant et assez riche afin d’assurer la croissance correcte des plantes. En pratique on déverse dans le contenant un mélange constitué pour moitié de terre de jardin et pour moitié de terreau bien décomposé.

Quelques astuces

Désherber ou pas ? Surtout pas à l’aide d’un herbicide chimique auquel est sensible tout bulbe ; la seconde raison tient à la préservation de notre santé et celle des personnes qui vivent à proximité. Il existe de petits outils précis qui permettent des binages de surface efficaces.

Fertiliser ou pas ? Inutile si la terre ou le mélange terreux a été enrichi au départ, comme c’est le cas, le plus souvent. Notons que le fait de laisser les feuilles en place, sur la plante permet de le faire grossir aussi bien que n’importe quel engrais : dans l’air il y a de l’azote et autres minéraux !

Arroser ou pas ? Contrairement à l’idée reçue (« les bulbeuses, natives de régions arides, se contentent de peu d’eau ») les bulbes, dès leur plantation et jusqu’au dessèchement des feuilles (si le jardinier souhaite conserver ses bulbes) doivent être arrosés régulièrement.

L'abonnement Mon Petit Coin Vert

L'abonnement Mon Petit Coin Vert

Des thématiques originales, des graines surprises et les conseils de notre professeur d’horticulture ! A partir de 12,90€ / mois.

Je découvre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

2 × un =