Protéger son potager pour l’hiver

L’hiver approche à grand pas et amène avec lui froid, vent, neige, gelées… un changement radical pour vos petites plantes potagères. Cela n’empêche pas certaines plantes de rester en feuille et de produire. Ainsi les salades d’hiver, roquette, mâches, persil, choux d’hiver, thym, sauge, romarin, radis noir, betterave rouge, céleri-rave peuvent, selon la douceur de la région et l’orientation du balcon ou de la terrasse, passer l’hiver en extérieur.

Quelles parties de vos plantes doivent être protégées ?

On pense naturellement aux parties aériennes : feuilles, tiges, branches. C’est effectivement une partie très exposée pendant l’hiver et particulièrement sensible au vent et au gèle. La neige en abondance peut également casser les branches sous son poids. Il ne faut pas pour autant négliger les parties souterraines, c’est à dire le sol, particulièrement sensibles aux aléas de l’hiver !

Comment protéger son potager l’hiver ?

1. Le voile d’hivernage

voile d'hivernage
Voile d’hivernage dans un potager de particulier

Aussi pratique qu’économique, le voile d’hivernage est un des meilleurs alliés des jardiniers. Ce voile, plus ou moins épais, offre une protection thermique tout en protégeant vos plantes du vent, de la pluie battante et de la grêle. Il est perméable à l’eau et à l’air et laisse passer la lumière. Très léger, il ne gênera pas la croissance des plantes qu’il recouvre. Pensez tout de même à le soulever de temps en temps pour permettre une bonne aération de vos cultures.

 

2. Mettre ses pots au chaud

En pot, les racines souffrent plus du froid qu’en pleine terre. C’est pourquoi, si vous en avez la possibilité, n’hésitez pas à les rentrer dans une véranda, une serre ou bien dans votre maison ou appartement près d’une fenêtre lumineuse. Néanmoins, veillez bien à ne pas les placer près d’une source de chaleur excessive telle que qu’un radiateur, cheminée, poêle etc.

3. Le paillage

paillage potager
Le paillage d’un potager avec de la fibre de bois

Le paillage consiste à apporter une matière organique, végétal de préférence, à la surface de la terre ou du terreau. Elle peut être composée de paillette de chanvre, paillette de lin, fève de cacao, mais aussi de vos propres déchets végétaux : feuilles mortes, carton etc.

Votre paillage évitera que le terreau ne soit trop froid et protégera les racines de vos plantes. En plus de protéger le sol, il permettra de nourrir votre terre par la décomposition de ce paillage par les champignons et bactéries qui le  transformeront en matière organique. N’arrosez pas vos plantes le soir car l’eau va accélérer la baisse de la température du sol et peut même geler.

4. Le mini tunnel de culture

tunnel serre accordeon

Ce tunnel en accordéon, facile à utiliser et peu coûteux, se plie et se déplie à son gré. Réchauffant le sol rapidement, il sera utilisé en hiver et en début de saison pour la culture des légumes. Il protégera vos plantes de la pluie, du froid et des nuisibles.

L'abonnement Mon Petit Coin Vert

L'abonnement Mon Petit Coin Vert

Des thématiques originales, des graines surprises et les conseils de notre professeur d’horticulture ! A partir de 12,90€ / mois.

Je découvre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

quatre × un =