Que faire au potager en février ?

En février le jardinier se réveille lentement… mais sûrement. Il n’oublie en rien que le mois réserve des journées bien froides et sait protéger ses plantes gélives et ses semis précoces. Par contre c’est la période rêvée pour planter arbres, arbustes et vivaces: à vos bêches, pelles et louchets!

Balcon, terrasse, rebord de fenêtre, intérieur

Division de touffe
La division de touffe: un jeu d’enfant

Si vous n’avez pas de balcon ou terrasse, cultivez des pousses de plantes variées en intérieur: plantes aromatiques, moutarde, etc. Commandez les graines de vivaces, annuelles, médicinales, légumes et prévoyez d’autres achats : plantes ornementales, arbustes à petits fruits, etc. De nombreux végétaux en pot, bac ou sac peuvent être taillés : rosiers, arbustes à petits fruits, arbustes à floraison estivale, vigne. Les touffes de plantes vivaces un peu débordantes de leur contenant peuvent être sortie de leur récipient et divisées à l’aide d’une petite bêche ou d’un solide couteau. Rempotez les plantes trop à l’étroit, à l’instar des hortensias et autres plantes médicinales ou ornementales.

En cas de froid intense et selon la résistance au gel des plantes, les mettre à l’abri (cellier, angle de mur, tunnel bas ou élevé…). L’autre possibilité consiste à les recouvrir, lors des pics de froid, d’un voile d’hivernage ou d’un film plastique… ou des deux. Semez, sous abri (pièce d’appartement, petit ou grand tunnel, cellier…), selon la région (altitude, la proximité de la mer, etc.) : tomate, poivron, aubergine, pomme de terre et carotte hâtives, laitue, épinard, betterave, poireau, etc.

Jardin ornemental

Tressez l’osier vivant. S’il s’agit d’une mise en place prévoir de décompacter le sol pour repiquer les longues boutures (d’environ 1,80 m de long) ; prévoyez également l’implantation d’un poteau tous les 3 m et de trois fils de fer horizontaux sur lesquels seront fixés les brins d’osier à l’aide de ligatures. Griffez légèrement le substrat au pied des plantes bisannuelles. Cela aura pour effet de stimuler la croissance des plantes. Passez commande de bulbes d’été, lis et dahlias entre autres.

Osier tressé
Osier tressé, bien en feuille, au mois de Juin

Commandez aussi les graines d’annuelles (pétunia, impatiens, bégonia, etc) … mais ne pas tarder pour les semer. Enrichissez le sol dans les massifs de rosiers, vivaces, arbustes à l’aide de matières organiques de diverses origines. Griffez superficiellement le sol pour les enfouir. Nettoyez les hortensias et d’autres arbustes décoratifs en ôtant les branches mortes, chétives, malades. Taillez les buis de bordure et topiaires. Scarifiez le gazon envahi de mousse.

Au potager

L'échalote grise
L’échalote grise, pas très connue mais si parfumée!

Ameublissez le sol à l’aide d’une grelinette; ceci fait étalez une matière organique telle du compost, du fumier mûr, des algues, un paillage végétal afin d’éviter que la terre ne se détériore de nouveau. Commandez graines et plantes en godets. Faites le point sur le stock ancien des graines, vérifiez leur date limite de germination. Faites le point sur les semences datant des années passées: certaines graines ne germent peut-être plus ayant atteint leur limite de vie. Semez en pastille de tourbe ou de coco, godet, caissette, terrine, les tomate, poivron, aubergine, pomme de terre et carotte hâtives, laitue, épinard, betterave, poireau, etc. Les repiquer par la suite en pleine-terre ou récipient varié.

Brassez le tas de compost afin d’en assurer l’homogénéité et la bonne décomposition. Arrachez les derniers poireaux, betteraves et autres légumes de garde avant les nouvelles mises en culture. Plantez ail, échalote et oignon afin d’assurer un développement précoce de leur racines. Plantez aussi les pommes de terre primeur sous abri ainsi qu’ une bordure de plantes aromatiques en limite du potager, leur influence sur les plantes potagères est bénéfique.

Au verger

greffage à l'anglaise
Le greffage à l’anglaise, bien plus facile qu’il n’y paraît!

Plantez les arbres à racines nues; n’oubliez pas d’étaler du compost à la surface afin de fertiliser, pendant de longs mois les fruitiers. Récoltez les greffons sur cerisier, pommier, poirier, etc. afin de les greffer en fin mois mais aussi en marsavrilmai. Réalisez des boutures de bois sec de Cassissier, groseilliers divers, myrtillier. Grattez l’écorce des arbres afin de les débarrasser de l’essentiel du lichen qui s’y trouve. Appliquez des huiles blanches sur les fruitiers ayant été attaqués, l’an dernier, par pucerons et autres cochenilles, cela limite la quantité des formes hivernantes (œufs, larves, adultes).

L'abonnement Mon Petit Coin Vert

L'abonnement Mon Petit Coin Vert

Des thématiques originales, des graines surprises et les conseils de notre professeur d’horticulture ! A partir de 12,90€ / mois.

Je découvre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires.