Que faire en mars au potager ?

Mars est le mois de l’effervescence, sauf en région froide. En effet, comment ignorer la force de la sève montante, en cette période d’équinoxe (fin de mois), qui inonde chaque cellule et tissu d’une plante, la conduisant à produire en quantité de nouvelles feuilles, tiges, fleurs, racines ? Du balcon au verger, en passant par le potager, mars est riche en travaux variés : semis, nettoyage, taille, plantation, etc.

Balcon, terrasse et rebord de fenêtre

Après le froid hivernal, tassez la terre qui s’est soulevée à l’aide de la main, par petites pressions exercées entre les plants. Commandez les graines de vivaces, annuelles, médicinales et légumes. Vous pouvez également prévoir d’autres achats telles que des plantes ornementales, arbustes à petits fruits qui trouveront leur place dans les pots, jardinières et bacs. Au cours de l’automne-hiver, les contenants (pots, jardinières, bacs divers) qui accueillent les bisannuelles ont reçu de la visite. En effet, les pâquerettes, myosotis, primevères et pensées sont désormais accompagnées de plantes adventices. Ces herbes sauvages ont voyagé par la voie des airs et leurs graines ont germé. Il faut les ôter, sous peine de ne plus distinguer grand-chose dans le fouillis qui en résulterait.

Pensez à apporter des amendements (compost ou fumier bien décomposé, sable, etc.) à la surface des pots contenant arbustes d’ornement, condimentaires, médicinales, vivaces et fruitiers. Cela renforce le taux d’humus du sol, active la vie biologique et stimule, au bout du compte, la croissance des végétaux. Profitez de cette opération pour aérer la couche supérieure du sol de tous vos récipients, sur les tout premiers centimètres. Les jeunes racines ne doivent pas, en effet, être blessées par la passage de la griffe ou serfouette.

De nombreux végétaux en pot peuvent être taillés comme les rosiers, arbustes à petits fruits, arbustes à floraison estivale, vigne. Veillez à rempoter les plantes trop à l’étroit, qu’elles soient à l’extérieur ou à l’intérieur. En cas de froid intense et selon la résistance au gel des plantes, mettez-les à l’abri (cellier, angle de mur, tunnel bas ou élevé). L’autre possibilité consiste à les recouvrir, lors des pics de froid, d’un voile d’hivernage ou d’un film plastique… ou des deux. En mars, semer, sous abri (pièce d’appartement, petit ou grand tunnel, cellier…) les tomates, poivrons, aubergines, pommes de terre et carottes hâtives, laitues, épinards, betteraves, poireaux, etc. Effectivement, selon la région (l’intensité de l’hiver varie grandement en fonction de l’altitude, de la proximité de la mer, etc.).

Jardin ornemental

Nettoyez le mobilier de jardin et les terrasses, qu’elles soient en bois ou minérales. L’utilisation d’un nettoyeur à haute pression de petite dimension suffit à raviver les couleurs. Tondez et découpez les bordures de gazon à l’aide d’une bêche ou d’un dresse bordure, spécialement dévolu à cette opération. Achevez la taille des arbres fruitiers et arbustes à floraison estivale. C’est le cas de la sauges, rosiers, arbre aux papillons, bruyères et véronique. Faites un apport de sable ou de gravillons sur allées et les cours. Plantez les vivaces et les aromatiques en godets. Profitez des bêchages pour éliminer méthodiquement les racines du chiendent et du liseron. Débutez la mise en place en pleine terre des bulbes d’été tels que les dalhia, tigridia, tulbagia, montbretia.

Chaux fruitiers
Chaux fruitiers

Sous abri, commencez les semis à chaud des annuelles encore frileuses : tabac d’ornement et sauge ‘patens’.
Sous serre, rempotez les plantes qui le nécessitent comme les collections de cactus, de plantes grasses et autres succulentes. Plantez en plein air, après les avoir divisés, différentes aromatiques : thym, ciboulette, estragon, fenouil, oseille… Roulez le gazon afin de limiter les différences de niveau après les gelées et scarifier si nécessaire. Otez les gourmands sur les rosiers. C’est le dernier moment (au début du mois) pour planter arbres fruitiers à noyaux et à pépins dans les sols humides. Veillez à praliner les racines car cela favorisera le démarrage de la végétation.
N’oubliez pas de pailler les différents massifs (vivaces, arbustes, petits fruitiers).

Mars au Potager

Attendez les signes évidents de reprise de la végétation, c’est à dire, à la levée des semis naturels de plantes sauvages pour procéder aux travaux du potager. Dès que de nombreuses plantules apparaissent à sa surface c’est le signe que l’heure des semis a sonné. Pour ceux qui souhaitent hâter le cours des choses, de nombreux subterfuges permettent de contourner les lois climatiques. En effet, les tunnels, châssis et toiles de forçage permettent de gagner quelques semaines. Pensez à biner et sarcler les oignons blancs, les massifs de vivaces…

echalote et oignon secs
Semez, sous-abri, les tomates et le persil (trempez les graines quelques heures dans de l’eau tiède). Plantez également des jeunes plants de tomate sous abri, ainsi que d’autres légumes qui craignent les gelées tardives tels que les courgettes, potiron, potimarron, etc. Semez, selon les conditions météo et l’état du sol le pissenlit, mâche, laitues, radis, carotte, navet, pois…

Le Verger

Récoltez les greffons sur les cerisiers, pommiers, poiriers, etc. afin de les greffer fin mars jusqu’en mai.

taille de greffons
Taille de greffons

Repiquez en pleine terre les boutures de petits fruitiers tels les cassissiers, groseilliers à grappes et groseilliers à maquereaux. Plantez une plate-bande de fraisier. Le sol sera préalablement fumé (un fumier bien décomposée) et convenablement nivelé. Chaque pied sera disposé à 40 cm de son voisin (80 cm entre les rangs) puis paillé. Grattez l’écorce des arbres afin de les débarrasser de l’essentiel du lichen qui s’y trouve. Appliquez des huiles blanches sur les fruitiers ayant été attaqués, l’an dernier, par les pucerons et autres cochenilles. En effet, cela limitera la quantité des formes hivernantes (œufs, larves, adultes).

L'abonnement Mon Petit Coin Vert

L'abonnement Mon Petit Coin Vert

Des thématiques originales, des graines surprises et les conseils de notre professeur d’horticulture ! A partir de 12,90€ / mois.

Je découvre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires.