Quelles plantes pour dépolluer votre intérieur ?

Saviez-vous qu’un logement peut contenir dix fois plus de composés chimiques que l’air extérieur? Pour conserver une bonne qualité de l’air, vous pouvez adopter des plantes d’intérieur. Certaines ont naturellement des vertus dépolluantes. Mon Petit Coin Vert vous en dit plus !

Les plantes dépolluantes agissent comme un filtre biologique pour purifier l’air intérieur en captant les composés chimiques nocifs qui polluent votre logement. Ces polluants sont absorbés puis transformés en matière organique. En outre, ces plantes vont produire de l’oxygène et réguler l’humidité ambiante.

Le Rhaphis excelsa

Rhaphis excelsa

Le Rhaphis excelsa est un palmier de petite taille originaire de Chine. Il est très efficace pour éliminer le xylène, le formaldéhyde et l’ammoniac souvent présents dans les produits ménagers, solvants, peintures et meubles. Il est facile d’entretien, consomme peu d’eau, pousse lentement et atteint rarement plus de 1m50.  Il trouvera sa place à l’ombre dans une salle de bain ou une cuisine mais aussi dans un salon, une chambre ou une entrée.

La fougère de Boston

fougère de Boston

La fougère de Boston est très décorative, mais ce n’est pas tout. Cette plante est très performante dans l’absorption du formaldéhyde, un cancérogène particulièrement irritant qu’on retrouve dans les meubles et certains produits d’entretien. Cette substance est également émise lors de la cuisson des aliments ou des phénomènes de combustion (feu, fumée,…). L’idéal est de placer cette plante proche d’une source de lumière à une température comprise entre 15 et 20°C.

Le Gerbéra

Gerbéra

Le Gerbéra est une jolie plante qui fait en plus de belles fleurs colorées allant du blanc au rouge en couvrant toutes les nuances de rose, orange et jaune. Elle permet de limiter le toluène, le benzène et le formaldéhyde. Elle est très frileuse, gourmande en eau et a besoin de lumière. Placez-la près d’une fenêtre ou dans une véranda.

Le Sansevieria

Sansevieria

Le Sansevieria également appelé « langue de belle-mère » permet de transformer le formaldéhyde et le xylène en oxygène. Et petit bonus, cette plante ne demande quasiment aucun entretien car elle est très résistante. Toutefois, elle n’apprécie ni le froid ni l’excès d’eau ! Il faudra donc modérer les arrosages et assurer des températures supérieures à 13°C.

Le dragonnier de Madagascar

dragonnier de Madagascar

Le dragonnier de Madagascar est très robuste et bien adapté à nos intérieurs. Il absorbe le monoxyde de carbone, le TCE, le formaldéhyde, le xylène, le toluène, et le benzène. Cette plante doit être installée dans une pièce lumineuse sans soleil direct. Veiller à retirer l’eau stagnante au pied du pot et à attendre que la terre soit sèche avant de l’arroser.

Vous pouvez donc utiliser des plantes pour dépolluer vos intérieurs. C’est une technique efficace et naturelle, qui assainit durablement votre logement. Vous n’avez rien à faire, à part installer ces plantes un peu partout. Ce qui est en outre très décoratif. N’oubliez pas que les plantes peuvent vous rendre bien des services, à condition évidemment de les choisir avec soin, en fonction de leurs vertus. A vous de jouer maintenant !

L'abonnement Mon Petit Coin Vert

L'abonnement Mon Petit Coin Vert

Des thématiques originales, des graines surprises et les conseils de notre professeur d’horticulture ! A partir de 12,90€ / mois.

Je découvre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

neuf − 4 =