Quelques astuces pour un potager sans entretien

Avoir un potager est une belle expérience et une aventure riche en découvertes. Mais c’est une activité qui prend beaucoup de temps… sauf si vous avez les bonnes astuces. En effet, il est possible de faire certains choix pour avoir un potager sans entretien. Lesquels ? Mon Petit Coin Vert vous dit tout !

Un potager autonome

Voilà la clé de votre réussite. En effet, si vous désirez un potager sans entretien, vous devez le rendre autonome et donc, faire confiance à la nature et vous inspirer des techniques de permaculture. Vous devez laisser la nature travailler seule et réduire les interventions du jardinier. L’arrosage par exemple peut se gérer seul ou presque à l’aide du paillage et d’un système d’arrosage automatique. La lutte contre les maladies et les nuisibles n’est pas une fatalité et peut se gérer sans votre aide. Et il en est de même pour le désherbage. Ce n’est pas un leurre, votre potager peut se passer de vous et se portera même bien mieux tout en favorisant la biodiversité.

Vous débutez en jardinage ? Avec l’abonnement Mon Petit Coin Vert à 12,90€/mois recevez chaque mois dans votre boîte aux lettres des variétés originales et bio adaptées à vos conditions de culture et tous les conseils d’un expert pour apprendre à jardiner.

Je découvre l’abonnement !

Le paillage

paillage-potager

La première chose à faire pour un potager sans entretien est le paillage permanent. Il faut pailler la terre avant même de planter. Ainsi, ce dernier permet de conserver l’humidité au sol et donc de limiter l’arrosage, mais aussi d’empêcher la prolifération des mauvaises herbes, de renouveler l’humus, ou encore d’enrichir le sol. Le paillage peut se faire avec ce qu’il reste de vos tontes, les feuilles mortes, les déchets de culture ou même certains restes de cuisine comme les épluchures !

Les cultures associées

Si vous optez pour la culture associée, vous allez donc faire le choix de la diversité désorganisée dans votre potager. Et c’est justement là tout l’intérêt car les parasites et les prédateurs seront perturbés. En outre, vous allez gérer les réserves d’eau et les nutriments dans votre sol, tout en contrôlant efficacement l’ingérence des mauvaises herbes. Vous l’aurez compris, en mélangeant les plants, vous optez pour la simplicité !

Le choix des légumes

Beaucoup de légumes se passent très bien du jardinier et n’ont absolument pas de vous pour pousser. Comme en témoigne le maraîcher dans la vidéo ci-dessus qui n’arrose jamais ses légumes ! On parle des légumes résistants, comme les pommes de terre bien sûr, les courges ou encore les haricots. Vous pouvez également choisir les légumes perpétuels qui se ressèment seuls et se multiplient sans intervention humaine, comme les blettes, les topinambours ou encore les amarantes. Enfin, les sobres comme les oignons, les aromatiques ou l’ail s’adaptent aux températures de saison sans votre aide. Il faut donc éviter les légumes fragiles et ceux gourmands en eau si vous ne voulez pas passer trop de temps dans votre potager.

Un potager de petite taille

Il est évident qu’un petit potager est plus facile à entretenir qu’un grand potager. C’est donc au début de votre aventure qu’il faut absolument y songer, et réduire la surface cultivable en fonction de vos ambitions. Essayez également de l’installer non loin de votre maison pour éviter de traverser tout le jardin, et pensez à la praticité en prévoyant un point d’eau à proximité. Le potager doit être un plaisir avant tout, il faut songer à tout au moment de le créer, après il sera trop tard !

Vous l’aurez compris, avoir un potager sans entretien est tout à fait possible, à condition de faire les bons choix. A vous de jouer !

L'abonnement Mon Petit Coin Vert

L'abonnement Mon Petit Coin Vert

Des thématiques originales, des graines surprises et les conseils de notre professeur d’horticulture ! A partir de 12,90€ / mois.

Je découvre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

onze + douze =