« Sous la canopée » découvrez la box jardinage du mois de juillet

Que reçoivent les abonné·e·s de Mon Petit Coin Vert ? Chaque fin de mois, découvrez sur le blog le contenu de nos précédentes box. En juillet, nos abonné(e)s découvraient la box « Sous la canopée ». Au programme, deux variétés dépaysantes, à l’occasion d’un détour par des forêts luxuriantes à la flore fabuleuse.

Graines de Cresson de Para bio

Aussi appelé « brède mafane », le cresson de Para est très consommé dans les régions tropicales. Célèbre à Madagascar, comme dans tout l’Océan indien, il est l’ingrédient phare du romazava, plat national de l’île Rouge. Très bien acclimaté en France, il fleurira de l’été jusqu’aux gelées ! Le cresson de Para s’entend avec toutes les plantes. Pour lutter écologiquement contre les limaces, gourmandes de jeunes pousses, surveillez et, si nécessaire, installez les pièges habituels (bols de bière, marc de café, etc.). En cuisine, ses feuilles sont étonnantes : à la saveur piquante, poivrée et rafraîchissante, celles-ci procurent durant quelques secondes, une impression identique à celle d’une anesthésie locale ! Si les fleurs du cresson de Para se consomment aussi, méfiance, elles ont des propriétés et une saveur identiques à celles des feuilles, mais en beaucoup plus fort ! Le secret du professeur d’horticulture : La flaveur de la plante (combinaison de l’odeur et du goût) est qualifiée de « très piquante et très pétillante ». Cuit, le cresson se mange tels des épinards. Cru, en salade, il provoque une sorte d’effervescence dans la bouche ; consommez-en à petite dose, car il entraîne… une forte salivation !

J’offre dès 12,90€/mois

Graines de Giroflée Little Kiss lilas

La giroflée Little Kiss apportera un air de paradis chez vous grâce à sa jolie floraison lilas-mauve. Son nom d’espèce, linifolium, signifiant « à feuille de lin », trouve sa justification dans la forme linéaire de ses feuilles qui arborent un beau vert-gris et ressemblent, en cela, à celles du lin. Attention, cette variété n’est pas comestible ! Sa floraison, précoce et très mellifère, favorise la pollinisation des fruitiers fleurissant à cette époque : pommiers, pruniers, pêchers, abricotiers, amandiers… Vous pouvez récolter les hampes fleuries de la giroflée tout au long de sa floraison. Pour un entretien optimal, coupez les hampes florales fanées pour prolonger un peu la floraison. Laissez cependant quelques hampes pour assurer le renouvellement par semis spontanés. Enfin, paillez le sol pour le maintenir frais.

Un filet à provisions pour fruits et légumes

Léger et solide, ce filet à provisions est très pratique pour récolter vos fruits et légumes sans multiplier les allers-retours ou pour partir à la cueillette dans la nature. Il vous permettra également de remplacer les sacs en papier et en plastique à usage unique pour vos courses zéro déchet au marché, chez le primeur, au magasin bio ou au supermarché. Vous pourrez aisément mettre le filet et son contenu dans le réfrigérateur. Contrairement aux sacs en plastique, les filets respirent et les fruits et légumes se conservent bien !

Les recettes du mois : Le romazava traditionnel et l’ikebana de giroflées

Pour le romazava, hachez l’ail et émincez l’oignon finement dans un premier temps. Puis, versez l’huile dans une cocotte et mettez les morceaux de viande à cuire à feu moyen. Lorsque les morceaux de viande seront bien colorés, ajoutez l’ail, l’oignon, le gingembre, la tomate et le poivre. Pour continuer, versez de l’eau jusqu’à recouvrir les morceaux de bœuf. Portez à ébullition, ajoutez les feuilles de cannelier, puis laissez cuire 7 à 10 min en écumant régulièrement. Au bout de 10 min, baissez le feu au minimum et laissez mijoter le romazava à couvert pendant environ 50 min. Enfin, rincez le cresson de Para et ajoutez-le à la viande, laissez cuire encore 20 à 25 min et c’est prêt !

Pour l’ikebana de giroflées, commencez par placer le kenzan au fond de votre récipient. Vous pouvez utiliser de la pâte collante, comme de la pâte de fixation florale, pour le coller à la base. Remplissez la coupelle d’eau. Puis, coupez la branche de lierre assez court et placez-la en bas à gauche, contre la coupelle. Disposez maintenant une des tiges de fleurs de giroflée au centre, le point focal se situant au centre de gravité de votre composition. Pour continuer, ajoutez la deuxième tige de fleurs de giroflée, plus haut, à côté de la première. Enfin, concentrez votre attention sur le côté droit de la composition et ajoutez enfin les branches de noisetier.

DIY : Je construis un écran végétal tissé

Matériel nécessaire :
– Des piquets de bois récupérés ou des tiges de fer à béton, à disposer tous les 50 à 70 cm (hauteur hors sol : environ 1 m)
– De jeunes rameaux de récupération issus du jardin (noisetier, cornouiller, châtaignier, frêne, saule, érable, clématite, etc.)
– Une massette ou un marteau, un sécateur, une pince coupante, un double-mètre, du fil de fer.

Commencez par enfoncez la base des piquets à 30 à 40 cm de profondeur selon la consistance du sol et espacez-les de 50-60 cm. Sur une terrasse ou un balcon, enfoncez-les dans un chevron de bois percé de trous, aux distances souhaitées. Puis, fixez et tendez les fils de fer horizontalement, de façon à ce qu’un espace de 15 à 20 cm les sépare. Enfin, passez les rameaux choisis verticalement ou horizontalement, pour réaliser une trame plus ou moins ajourée, comme lors d’un tissage à base de laine.

J’offre dès 12,90€/mois

Du terreau compressé pour semer ses graines

Comme chaque mois votre box jardinage est prête à l’emploi ! Avec ses pastilles de terreau à réhydrater, vous pouvez réaliser votre semis en quelques minutes, sans devoir attendre de trouver du terreau de culture.

L'abonnement Mon Petit Coin Vert

L'abonnement Mon Petit Coin Vert

Des thématiques originales, des graines surprises et les conseils de notre professeur d’horticulture ! A partir de 12,90€ / mois.

Je découvre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

trois × cinq =