L’’hiver est encore là, mais il est temps de préparer l’arrivée du printemps. Et oui, commencer à préparer votre potager dès le mois de février est judicieux, afin que tout soit prêt lorsque le soleil pointera le bout de son nez. Depuis le solstice d’hiver, fin décembre, les plantes connaissent un lent réveil qui indique qu’elles ont bien pris en compte l’allongement de la durée du jour. L’apparition des premières fleurs (narcisses, hellébores, jasmin d’hiver…) a pour effet de sortir le jardinier de son inaction : il est temps de reprendre les semis et de chausser vos bottes pour aller remuer la terre. Alors, que faut-il faire au mois de février ? On vous explique tout sur les dix semis incontournables de ce mois encore bien froid.

1. Le poivron

Le mois de février est parfait pour semer le poivron. Ce sont souvent les premiers semis de l’année pour les jardiniers. Il est préférable de les semer dans une enceinte de germination, mais ce n’est pas obligatoire. Cela dit, la germination sera forcément meilleure !

2. Les artichauts

Les artichauts doivent être semés en godets, à l’intérieur et sans chauffage. C’est une culture un peu compliquée, qui peut parfois être décevante, notamment au cours de la première année. Mais à force de persévérance, vous aurez rapidement de jolis artichauts. L’astuce étant donc de les semer dès le mois de février, et non d’attendre le mois d’avril comme on l’entend parfois.

3. La laitue

On parle de semi précoce car généralement, la salade se plante un peu plus tardivement. Si vous souhaitez vous lancer dans la laitue, vous pouvez tout à fait la semer dès le mois de février, mais de préférence en intérieur, et surtout en mini mottes pour davantage de facilité.

salade
La laitue peut être plantée dès le mois de février.

4. Le navet

C’est le moment idéal de lancer les premiers semis de navets. Ils sont parfaitement adaptés à la température extérieure et ne souffriront pas d’un éventuel gel. C’est un légume très facile à cultiver, et idéal pour ceux qui se lancent dans l’aventure du potager pour la première fois.

5. Les carottes

Il est temps de semer vos carottes. Mais attention, vous devez les semer sous abri, et surtout, il faut penser à décompacter le sol avant de semer. Sinon, vos carottes auront du mal à pousser et votre culture sera décevante. Le travail de la terre est donc nécessaire pour les carottes.

carottes
Planter vos carottes au mois de février permet une culture plus précoce.

6. Les poireaux

Les poireaux sont des légumes très longs à pousser et à germer. Il est donc recommandé de les semer rapidement, dès le mois de février. Mais il faut les protéger du gel, et donc les semer de préférence en terrine, à l’intérieur.

7. Les tomates

Généralement, les tomates se plantent entre le mois de mars et d’avril. Mais si vous avez une serre, vous pouvez les planter dès maintenant. Sachez d’ailleurs que contrairement aux idées reçues, le chauffage n’est pas nécessaire. En revanche, une lumière importante et parfois artificielle est gage de bonne récolte !

tomates
La serre est nécessaire pour la plantation des tomates dès le mois de février.

8. La rhubarbe

C’est le moment de planter vos éclats de souche, que vous avez en théorie prélevés durant l’automne. Il est conseillé de pailler copieusement après la plantation de la rhubarbe, afin de préserver votre semis.

9. L’Ail

Il est possible de planter l’ail dès maintenant, dans un sol bien drainant car il faut savoir que l’ail n’apprécie guère l’excès d’humidité qui le fait pourrir.  Il suffit de planter la gousse, appelé le caïeu en jardinage.

10. Le topinambour

Vous pouvez vous lancer dans la culture de topinambour dès le mois de février. C’est assez simple, mais attention, le topinambour est très rapidement envahissant. Là encore, il est conseillé de pailler après la plantation. Voyons maintenant les actions à réaliser au potager en février.

sur le Balcon

Vous pouvez commander les graines de vivaces, annuelles, médicinales, légumes et prévoir d’autres achats : plantes ornementales, arbustes à petits fruits, etc. De nombreux végétaux en pot, bac ou sac peuvent être taillés : rosiers, arbustes à petits fruits, arbustes à floraison estivale, vigne. Les touffes d’agapanthes un peu débordantes de leur contenant peuvent être sortie de leur récipient et divisées à l’aide d’une petite bêche ou d’un solide couteau. Rempoter les plantes trop à l’étroit, à l’instar des hortensias et autres plantes médicinales ou ornementales. En cas de froid intense et selon la résistance au gel des plantes, les mettre à l’abri (cellier, angle de mur, tunnel bas ou élevé…). L’autre possibilité consiste à les recouvrir, lors des pics de froid, d’un voile d’hivernage ou d’un film plastique… ou des deux. Semer, sous abri (pièce d’appartement, petit ou grand tunnel, cellier…), selon la région (l’intensité de l’hiver varie grandement en fonction de l’altitude, de la proximité de la mer, etc.) : tomate, poivron, aubergine, pomme de terre et carotte hâtives, laitue, épinard, betterave, poireau, etc.

au Jardin

Tresser l’osier vivant. S’il s’agit d’une mise en place prévoir de décompacter le sol pour repiquer les longues boutures (d’environ 1,80 m de long) ; prévoir également l’implantation d’un poteau tous les 3 m et de trois fils de fer horizontaux sur lesquels seront fixés les brins d’osier à l’aide de ligatures. Griffer légèrement le substrat au pied des plantes bisannuelles. Cela aura pour effet de stimuler la croissance des plantes. Passer commande de bulbes d’été, lis et dahlias entre autres. Commander aussi les graines d’annuelles (pétunia, impatiens, bégonia, etc) … mais ne pas tarder pour les semer. Enrichir le sol dans les massifs de rosiers, vivaces, arbustes à l’aide de matières organiques de diverses origines. Griffer superficiellement le sol pour les enfouir. Nettoyer les hortensias et d’autres arbustes décoratifs en ôtant les branches mortes, chétives, malades. Tailler les buis de bordure et topiaires. Scarifier le gazon envahi de mousse.

au Potager

Commander graines et plantes en godets. Faire le point sur le stock ancien des graines, vérifier leur date limite de germination. Semer en pastille de tourbe, godet, caissette, terrine, les tomate, poivron, aubergine, pomme de terre et carotte hâtives, laitue, épinard, betterave, poireau, etc. Les repiquer par la suite en pleine-terre ou récipient varié. Brasser le tas de compost afin d’en assurer l’homogénéité et la bonne décomposition. Arracher les derniers poireaux, betteraves et autres légumes de garde avant les nouvelles mises en culture. Planter ail, échalote et oignon afin d’assurer un développement précoce de leur racines. Planter aussi les pommes de terre primeur sous abri. Profiter d’une journée sèche pour décompacter le sol, le recouvrir d’un paillage afin de le protéger des intempéries. Planter une bordure de plantes aromatiques en limite du potager, leur influence sur les plantes potagères est bénéfique.

Au Verger

Récolter les greffons sur cerisier, pommier, poirier, etc. afin de les greffer en fin mois mais aussi en mars-avril-mai. Réaliser des boutures de bois sec de Cassissier, groseilliers divers, myrtillier. Gratter l’écorce des arbres afin de les débarrasser de l’essentiel du lichen qui s’y trouve. Appliquer des huiles blanches sur les fruitiers ayant été attaqués, l’an dernier, par pucerons et autres cochenille, cela limite la quantité des formes hivernantes (œufs, larves, adultes).

Et vous, qu’allez-vous planter dans votre potager en ce mois de février ?

DECOUVRE NOS BOX DE JARDINAGE

Ton petit potager à partir de 15,90€, livraison offerte JE ME LANCE !

Leave a Reply