5 astuces pour avoir de belles tomates !

Faire pousser des tomates dans un potager est bien évidemment une excellente  idée! Mais si certains affirmant que c’est la culture la plus facile à réaliser, d’autres avouent que ce n’est pas aussi simple qu’ils ne le pensaient. Et voilà comment l’expérience du potager peut devenir désagréable. Il faut bien avouer que planter des tomates et n’en récolter aucune est extrêmement frustrant… Pour éviter ces mauvaises surprises, on vous donne cinq astuces pour réussir à voir de jolies tomates tout au long de l’été !

L’abri

N’avez-vous jamais constaté que les tomates sont sous jupes de plastique perforé ou encore sous serre ? Bien souvent, ce n’est pas un hasard. Car non seulement cet abri peut empêcher une invasion de mildiou qui reste le cauchemar des jardiniers, mais en plus, ils vont protéger vos plants en cas d’humidité excessive. Il ne faut pas oublier qu’un plant de tomates est fragile, il faut en prendre soin.

Vous débutez en jardinage ? Avec l’abonnement Mon Petit Coin Vert à 12,90€/mois recevez chaque mois dans votre boîte aux lettres des variétés originales et bio adaptées à vos conditions de culture et tous les conseils d’un expert pour apprendre à jardiner.

Je découvre l’abonnement !

L’espacement

Malheureusement, les jardiniers débutants ont tellement envie d’avoir des tomates qu’ils oublient de laisser un espace suffisant entre les plants lors du semis. Les plants de tomates ont besoin d’espace, et il faut laisser au moins 60 centimètres entre chacun d’entre eux ! En effet, la croissance d’un plant de tomates est rapide, mais pour éviter la propagation des maladies, il faut impérativement qu’il ne touche pas son voisin.

Espace_tomate
Il est essentiel de bien espacer vos plants.

La taille

C’est souvent la question que se posent ceux qui ont un potager. Faut-il tailler les plants de tomates ? Eh bien la réponse est… ça dépend ! En effet, lorsque les feuilles touchent le sol, il faut les tailler. En revanche, pour les variétés comme les tomates cerises ou cocktail, vous n’aurez pas besoin de tailler. Ainsi, vous l’aurez compris, tout dépend donc de la variété de vos tomates. Mais ce qui est certain, c’est que le plant ne doit jamais être au contact de la terre : dans ce cas-là, la taille est une nécessité absolue.

Pour apprendre à cultiver vos belles tomates sans vous prendre le chou, découvrez notre box de jardinage à 12,90€/mois contenant : 2 sachets de graines bio, du terreau pour semer vos graines, une surprise horticole et tous les conseils de notre professeur d’horticulture.

La pouzzolane

Ce qui fait toute la différence pour la culture de tomates reste le drainage du sol. Ainsi, il est conseillé de mettre de la pouzzolane au fond de vos bacs de plantation, environ 20 centimètres sous les plants. Si vous plantez à même la terre, alors vous devrez creuser pour déposer de la pouzzolane, mais croyez-nous, ça vaut le coup ! En effet, lorsque les racines pousseront, elles seront ainsi bien drainées, ce qui optimise le développement de vos plants.

Pas d’eau sur les feuilles

Lorsque vous arrosez vos plants de tomates, essayez d’éviter de mouiller le feuillage. L’humidité favorise le développement des maladies comme le mildiou qui adore l’eau. Il faut donc arroser régulièrement vos tomates, mais éviter d’inonder les feuilles. Il faut donc vous concentrer sur le pied du plant. C’est d’ailleurs pour cette raison que le goutte à goutte est particulièrement adapté à des plants comme ceux-ci.

Voilà donc quelques astuces qui devraient vous aider à récolter de jolies tomates, et ce dès votre première expérience potagère. Et vous, quelles sont vos astuces pour éviter les mauvaise surprises ?

L'abonnement Mon Petit Coin Vert

L'abonnement Mon Petit Coin Vert

Des thématiques originales, des graines surprises et les conseils de notre professeur d’horticulture ! A partir de 12,90€ / mois.

Je découvre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

trois + dix-huit =