L’arrosage du potager urbain

L’arrosage est un élément centrale dans la réussite d’un potager. Que l’on cultive un potager de 30m² ou une petite jardinière de quelques centimètres. L’eau c’est la vie ! On a beau en être conscient, lorsqu’on débute, on se demande souvent à quelle fréquence et avec quel volume doit-on arroser ses légumes. On vous explique tout ! Mais il faut avant tout prendre conscience de quelques spécificités de l’arrosage quand on habite en ville.

Quelle différence en ville ?

Sur un balcon, une terrasse ou un rebord de fenêtre, la culture va se faire le plus souvent dans des récipients comme nos pots en géotextile. Les plantes auront des racines moins profondes que dans un potager classique. La quantité d’eau qu’elles peuvent absorber est donc limitée. Si l’on habite en ville dans un climat continental, loin de l’influence de la mer, les températures peuvent être élevées en été. L’eau présente dans les récipients va donc s’évaporer plus rapidement que lorsqu’il fait doux. Les besoins en eau vont donc varier en fonction de la saison et de la zone géographique. Pour vous faire une idée, ci-dessous la consommation approximative d’eau pour une table de culture d’1m² en climat méditerranéen :

 

SAISONS Rusticité Multiplication
Hiver 0-1 1
Printemps 7-14 10
Été 14-21 30
Automne 7-14 10

 

(Source : un potager Bio sur mon balcon, édition lerouergue.com)

Comme on peut le voir, en hiver, il suffit d’arroser une fois par semaine maximum ! En été, il peut être nécessaire d’arroser quotidiennement son potager. Ceci-dit, il existe de nombreuses astuces pour arroser ses plantes automatiquement, notamment pendant ses vacances.

Arrosage du potager

Quelle quantité d’eau ?

C’est LA grande question de tout débutant dans le jardinage. De manière générale il est recommandé d’humidifier le substrat au maximum pour limiter cette tâche assez chronophage. Il faut que l’eau pénètre toute la profondeur du récipient pour atteindre les racines plus profonde si la plante est bien développée. Tout en évitant que l’eau ne déborde sous le récipient. Elle risquerait d’emporter avec elle une partie des nutriments présents dans le substrat. Si les plantes sont plus jeunes, on pourra se contenter d’un arrosage en surface le temps du développement.

Comment arroser ?

Lorsqu’on commence un potager il est conseillé de commencer par un arrosage manuel à l’aide d’un arrosoir. Cela permet de comprendre les besoins de ses plantes et d’adapter les apports en eau. Ne soyez pas tenté à l’idée d’arroser à l’aide d’une bouteille d’eau. Le goulot, trop large, déverse un flux d’eau trop important. Il déplacera le substrat en surface et pourra arracher des jeunes pousses ou découvrir des racines. A minima, bricolez un arrosoir à l’aide d’une bouteille d’eau et d’une épingle chauffée.

Exemple de terre craquelée par manque d'eau
Un bon exemple de terre craquelée par manque d’eau

 

Une erreur fréquente consiste à arroser trop rapidement son substrat. Lorsqu’il est très sec, ce dernier peut former de petites crevasses. En arrosant “d’un coup”, l’eau s’écoulera rapidement et quittera le pot avant même d’avoir pu être absorbée par le substrat et in fine les racines de la plante. Pour éviter ça, dans un premier temps, grattez légèrement la surface du substrat pour couvrir les crevasses. Puis, privilégiez un arrosage en 2 temps. Un premier arrosage avec 10 à 20% du volume de votre arrosoir et le reste après 2 à 3 minutes. Évitez d’arroser les feuilles, elles pourraient brûler au soleil et cela rendra vos plantes plus sensibles aux maladies.

Quand arroser ?

Il est très facile de savoir si votre plante à besoin d’eau. Pour cela, plongez une à deux phalanges dans votre substrat, pas trop près de votre plante. Si vous ressentez de l’humidité, tout va bien ! Sinon, il est surement temps d’arroser. Lorsqu’il fait chaud, arrosez tôt le matin ou tard le soir. Vos plantes auront ainsi le temps d’absorber l’eau avant que la chaleur ne l’évapore.

L'abonnement Mon Petit Coin Vert

L'abonnement Mon Petit Coin Vert

Des thématiques originales, des graines surprises et les conseils de notre professeur d’horticulture ! A partir de 12,90€ / mois.

Je découvre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires.