Comment aider les oiseaux à se nourrir durant l’hiver?

En hiver, la nourriture se raréfie pour les oiseaux : ils ont plus de difficultés à trouver des insectes, des fruits ou des graines pour se nourrir. À cette période de l’année, les oiseaux brûlent un grand nombre de calories pour maintenir leur température corporelle. Pour compenser, ils ont besoin d’une alimentation riche en glucides et en matières grasses. C’est donc la période idéale pour leur donner un petit coup de pouce ! Toutefois, il y a certaines règles à respecter. Comment aider les oiseaux durant l’hiver ?

Pourquoi nourrir les oiseaux durant l’hiver ?

En ville, nos balcons et jardins représentent souvent de petits havres de paix pour les oiseaux. Quand les températures sont basses, les oiseaux vont consacrer leur temps et leur énergie à chercher de la nourriture. Et à cette période de l’année, notamment lorsque les sols sont gelés, ils rencontrent des difficultés à trouver les baies, graines, vers ou insectes nécessaires à leur alimentation. Il est utile de les aider, en leur offrant de quoi boire, manger et s’abriter.  

Comment s’y prendre ?

Vous pouvez aider les oiseaux à se nourrir à l’apparition des premières gelées jusqu’à l’arrivée des beaux jours. Mais attention, si vous commencez à les aider, il faudra continuer de le faire régulièrement jusqu’à la fin de l’hiver. Le risque est le suivant : si les oiseaux s’habituent à trouver leur nourriture chez vous, ils pourraient se retrouver perdus si vous arrêtez brusquement. Nourrissez-les donc durant l’hiver puis commencez à réduire progressivement les portions à partir du mois de mars. Par ailleurs, pensez à nettoyer régulièrement les mangeoires (15,90€ sur Mon Petit Coin Vert) et abreuvoirs afin d’éviter la transmission de maladies.

Comment satisfaire tous les oiseaux ?

Où placer leur nourriture ?

Certains oiseaux comme les mésanges, les chardonnerets ou les pinsons s’approvisionneront en hauteur sur les mangeoires, tandis que d’autres préféreront chercher leur nourriture au sol (moineaux, pigeons,…). Vous pouvez utiliser ces deux méthodes pour aider le maximum d’oiseaux. Au sol, disposez les graines sur un support. Pour protéger les oiseaux des chats, pensez à installer la nourriture à distance d’éventuelles cachettes (buisson, herbes sauvages,…).

Les différents types de mangeoires

Le choix de la mangeoire influencera le type d’oiseaux qui viendront vous rendre visite. Un plateau protégé d’un toit accueillera le plus grand nombre. La mangeoire à trémie correspondra davantage aux petits oiseaux souples.

De l’eau, des graines et des fruits

Les oiseaux ont chacun leurs petites préférences. Pour satisfaire le plus grand nombre, il faudra réaliser des mélanges et diversifier les points d’approvisionnement. Les graines de tournesol et de pavot sont très appréciées par la plupart d’entre eux. Le blé et le mais concassé seront idéals pour ceux qui se nourrissent au sol. Les amandes, noisettes et cacahuètes décortiquées (non salées) plairont aux mésanges, aux pies et aux rouges-gorges. Certains raffolent aussi des fruits : déposez au sol des poires et des pommes bien mûres pour les merles et les grives. Attention, il faut éviter de donner des aliments salés, de la graisse animale, du pain sec ou dur et la mie du pain. Pensez à mettre des abreuvoirs à leur disposition. S’il gèle, cassez la glace avec de l’eau chaude.

Fabriquer une boule de graisse pour les oiseaux

Pour fabriquer une boule de graisse, vous pouvez mélangez différents types de graines (tournesol, millet, avoine,…), des amandes et noisettes concassées et des fruits secs avec de la graisse végétale (non-salée). Formez une boule compacte où vous placerez une ficelle d’environ 40 cm.

L'abonnement Mon Petit Coin Vert

L'abonnement Mon Petit Coin Vert

Des thématiques originales, des graines surprises et les conseils de notre professeur d’horticulture ! A partir de 12,90€ / mois.

Je découvre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

16 + vingt =