Comment mettre en place la rotation des cultures ?

Démarche naturelle qui permet d’empêcher l’épuisement des ressources de la terre et qui limite la diffusion des maladies, la rotation des cultures, également appelée « assolement » est importante en jardinage. Cette technique favorise le maintien de la richesse des sols et ainsi l’augmentation des rendements, ce qui permet de récolter de beaux légumes sans avoir besoin d’effectuer beaucoup de traitement. Alors, comment s’organiser et s’y retrouver pour mettre en place une rotation entre vos cultures ? Dans cet article, on vous explique tous les bienfaits de cette méthode et comment l’appliquer.

Qu’est-ce que c’est ?

Pour avoir une récolte abondante, il nécessaire de prendre en compte la disposition de ses plantes. La rotation culturale est une méthode qui consiste à ne pas cultiver une même catégorie de plantes au même endroit d’une année à l’autre. Différentes cultures se succèdent alors dans un ordre pré établi sur la même parcelle, le même enchaînement de cultures se reproduisant dans le temps en cycles égaux. En résumé, la rotation des cultures consiste alors à pratiquer un assolement, c’est-à-dire à diviser le terrain en plusieurs cultures afin d’y cultiver des catégories de légumes différentes. Le principe va alors être d’effectuer un roulement de ces cultures d’année en année entre les sols.

Pourquoi la mettre en place ?

Pour ne pas épuiser les sols

Le principe de la rotation des cultures est ainsi d’alterner d’année en année différents types de légumes sur la même parcelle. Gérer et planifier la disposition des plantes potagères va s’avérer bénéfique pour elles. En effet, il n’est pas judicieux de planter plusieurs années consécutives une même famille de légumes au même endroit car cela épuiserait les ressources du sol, au désavantage des générations futures. En effet, chaque catégorie de légumes a ses besoins bien spécifiques. Planter une même famille toujours au même endroit appauvrirait alors le sol des nutriments dont elle a besoin.

Pour limiter la propagation des maladies

Chaque plante a des parasites qui lui sont propres, et qui sont souvent tenaces et restent dans le sol jusqu’à l’année suivante. En conclusion, à l’arrivée d’une nouvelle culture, ces derniers vont de nouveau se reproduire. Excellent moyen d’anéantir ces indésirables, la rotation des cultures va créer une interruption dans leur cycle de vie et ainsi permettre de prévenir leur apparition. Contre la croissance des mauvaises herbes également, la rotation des cultures va être bénéfique en cassant leur cycle de développement et par conséquent, en freinant leur apparition. Dans la rotation culturale, il est ainsi question de santé et de nutrition pour les plantes.

Comment s’y prendre ?

Catégoriser les légumes par famille

Les légumes-graines

Les haricots, les petit-pois, les fèves, les lentilles sont des plantes dites « améliorantes ». Elles fixent l’azote présent dans le sol, on aura alors un sol plus riche sans y apporter de l’engrais.

Les légumes-feuilles

Les choux, les épinards, la salade, les endives ont des racines très peu profondes et ont besoin d’une quantité importante de fertilisants riches en azote, qui vont favoriser la pousse des feuilles et leur apporter des sels minéraux. Il est alors intéressant de les planter avant les légumes graines, qui vont pouvoir ensuite régénérer le sol.

Les légumes fruits

Les concombres, aubergines, courgettes, tomates, potimarrons ont besoin de fertilisants riches en potassium.

Les légumes-racines

Les carottes, le céleri, les radis, les betteraves, le panais, les pomme de terre ont besoin de fertilisants assez riche en phosphore et très riche en potassium. Cette catégorie puise les nutriments en profondeur grâce à leur système racinaire.

Organiser la rotation sur 4 ans

Pour simplifier l’organisation du potager, on organise la rotation sur 4 ans, en se basant sur des cycles annuels. Diviser votre potager en 4 parcelles comme ci-dessous :

Installez :

✓ Dans la 1ère section : les légumes-grains ou « légumineuses »

✓ Dans la 2ème section, les légumes feuilles

✓ Dans la 3ème section : les légumes-racines

✓ Dans la 4ème section : les légumes-fruits

Les années suivantes, on décale chaque parcelle de légumes de gauche à droite (dans le sens des aiguilles d’une montre) pour effectuer la rotation. Au bout de 5 ans, les cultures reviendront à leur place initiale. Ainsi :

✓ Placez les légumes qui se trouvaient dans la 1ère section, dans la 2ème

✓ Les légumes qui se trouvaient dans la 2ème section, dans la 3ème

✓ Les légumes qui se trouvaient dans la 3ème section, dans la 4ème

✓ Et enfin les légumes qui se trouvaient dans la 4ème section dans la 1ère

L'abonnement Mon Petit Coin Vert

L'abonnement Mon Petit Coin Vert

Des thématiques originales, des graines surprises et les conseils de notre professeur d’horticulture ! A partir de 12,90€ / mois.

Je découvre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

dix-neuf + 16 =