L’ail blanc d’automne, culture et conservation

Mon Petit Coin Vert est une jardinerie urbaine en ligne. Cet article fait partie de nos actualités et conseils.

De nos jours, l’ail blanc est très utilisé dans tout l’hexagone. Que ce soit en cuisine ou bien pour ses vertus médicinales. Saviez-vous qu’il serait originaire de l’Asie centrale ? Par la suite les égyptiens l’auraient importé il y a plus de 5 000 ans!

L’ail blanc d’automne n’est pas seul !

Selon les périodes de plantation, il existe 2 grands types d’ails :

L’ail d’automne, qui résiste particulièrement au froid de l’hiver. Il est très apprécié car il vous donnera beaucoup de gousses d’une taille bien grosse. Octobre et novembre sont les mois les plus propices à sa culture. La culture de l’ail nécessite un sol ensoleillé et travaillé qui le rendra perméable à l’eau, afin d’éviter qu’elle ne stagne au niveau des racines (ce qui aurait pour conséquence le pourrissement de l’ail. Sa conservation sera de 6 mois environ. Les différentes variétés peuvent être soit de l’ail blanc (‘Blanc de la Drôme’, ‘Messidrome’, ‘Thermidrome’), soit de l’ail violet (‘Germidour’, ‘Violet de Cadours’…).

L’ail de printemps, connu aussi sous le nom d’ail rose. Sa culture se met en place en fin d’hiver (ou en décembre dans le Midi). Il produira moins mais se conservera jusqu’à 9 mois ! Ses différentes variétés sont notamment ‘Printanor’, ‘Rose de Lautrec’, ‘Rose d’Italie du Nord’, ‘Fructidor’…

Un ail, des aulx ;-)”
Le pluriel du mot ail se discute : des ails ou des aulx
Afin d’éviter que le plant ne transmette diverses maladies, il est recommandé de planter des aux certifiés.

L’importance d’un sol adapté pour la culture de l’ail blanc

Evitez d’avoir un sol trop humide, surtout en hiver. Vous avez un sol argileux ? Apportez-lui donc du sable de rivière. Il permettra à votre ail blanc un bon développement pendant la période hivernale. Griffez alors la surface pour incorporer le sable à la terre. Elle ne doit surtout pas coller aux dents du croc. L’ail blanc n’aime pas les sols tassés, ce qui peut arriver en cas de pluie battante par exemple. Cela réduit l’aération du sol et l’infiltration de l’eau. La solution? Apportez de l’humus de façon régulière. Cette action empêchera durablement la terre de se tasser et de former une croûte dure en surface.

Une belle gousse pour un beau plant d’ail blanc

Les têtes que vous planterez devront être en bonne santé. Enlevez la petite peau sèche en surface et séparez les gousses externes. Ce sont elles qui seront plantées. Pour cultiver sur 5m2 de carré de terrain, il vous faudra environ 300 grammes d’ail. La gousse doit être enfoncée avec le doigt sur 3 à 4 cm de profondeur, en veillant à bien mettre la pointe vers le haut, puis recouverte de terre. Plantez-les tous les 15 à 20 cm de distance, en gardant 40 cm entre chaque rang. Cet espacement permettra de continuer à travailler facilement entre les rangs dans votre potager. Si votre terrain est lourd, cultivez ces bulbes au sommet de buttes de 5 cm de hauteur.

Parfait pour les jardiniers débutants, l’ail blanc n’est pas du genre capricieux. Seule l’humidité du sol lui importe. Pas de terrain trop sec comme le thym ni de terrain trop humide comme pour les fougères. 
Les arrosages ne sont pas nécessaires. En ce qui concerne la culture à proprement parler, les ails peuvent être affectés, pendant leur conservation, par des pourritures dues à divers champignons. Pour les prévenir, évitez tout engrais azoté. Eliminez les bulbes blessés et faites sécher les autres le plus vite possible.

Votre ail est prêt, il n’y a plus qu’à le conserver !

Pour les ails d’automne vous devrez arracher les plants lorsque le tiers supérieur des feuilles est jaune. En juin pour une récolte en frais, et en juillet pour une récolte en sec. Laissez sécher quelques jours et confectionnez des bottes/tresses pour les suspendre : elles résistent au froid jusqu’à – 10 °C et se conservent très bien.

L'abonnement Mon Petit Coin Vert

L'abonnement Mon Petit Coin Vert

Des thématiques originales, des graines surprises et les conseils de notre professeur d’horticulture ! A partir de 12,90€ / mois.

Je découvre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

8 + douze =