La peinture végétale : Mode d’emploi

La peinture végétale, aussi appelée pigment naturel, est souvent utilisée pour les textiles, la peinture, mais aussi dans l’imprimerie. Cette composition est 100% écologique, donc plus respectueuse de l’environnement par rapport aux peintures classiques que nous pouvons acheter. Bien que les coloris soient plus limités que celles que nous trouvons en grandes surfaces, il est tout à fait possible de créer ses propres couleurs, et tout cela grâce à des végétaux ! Non seulement cette pratique est écologique, mais cela en fait aussi une activité idéale pour vos enfants ! Le petit plus ? Cette peinture est lessivable !

Quels végétaux utilisés pour créer sa peinture végétale ?

©️ Scontent

Les pigments naturels d’origine végétale sont issus de différents types de végétaux, comme certaines fleurs :

  • ✓ L’épinard pour un vert clair.
  • ✓ La Magnolia, pour une rose pâle.
  • ✓ Le géranium rouge pour obtenir un rose fuchsia.
  • ✓ Le souci pour un jaune orangé.
  • ✓ Le chou rouge pour un bordeaux transparent.
  • ✓ L’œillet d’Inde pour un jaune intense.
  • ✓ Le dahlia qui s’adaptera en fonction de la couleur d’origine de votre fleur.


Par ailleurs, les fleurs ne sont pas les seuls végétaux vous permettant de créer vous-même votre propre peinture ! De nombreuses feuilles, facilement trouvable dans la nature, vous seront très utiles pour vos peintures, notamment si vous souhaitez créer une couleur verte intense : la fougère, le noyer, ou encore l’ortie seront adaptées.

Fabriquer sa propre peinture végétale

Ouest France

Si vous souhaitez faire découvrir la peinture végétale à vos enfants, il est possible de rendre cette activité encore plus ludique ! Les méthodes et outils peuvent-être variés afin de créer des nuances, formes et matières différentes totalement artistiques !

Voici nos quelques conseils et astuces rapides et facile à reproduire chez soi :

Astuce n°1 : utiliser une paille pour dessiner un arbre

Pour dessiner un arbre, la paille est un outil très pratique. Il vous suffit de mettre un peu de peinture sur votre support, puis, avec la paille, souffler afin de faire grandir le trait de peinture le long de votre papier. En soufflant sur les côtés, vous verrez apparaître les branches de votre arbre, magique !

Astuce n°2 : le coton pour peindre un nuage

Le coton pourrait vous servir si vous décidez de peindre un nuage. Tremper le coton dans la peinture de façon à l’humidifier, puis tapoter votre feuille de façon à créer la forme du nuage.

Astuce n°3 : un bout d’éponge pour donner de la matière

Un bout d’éponge sera idéal si vous souhaitez donner de la matière à votre peinture : tapoter, frotter, selon le résultat que vous souhaitez obtenir ! 

Astuce n°4 : une fourchette pour des lignes droites

Si vous souhaitez donner une touche géométrique à votre peinture, choisissez la fourchette ! Appliquez votre peinture sur le dos de celle-ci, puis appuyez votre fourchette sur votre support. Vous obtiendrez de jolies lignes droites !

Astuce n°5 : une pomme de terre pour des formes originales

Les pommes de terre sont pratiques pour donner une touche d’originalité à vos peintures ! Coupez-la en deux dans un premier temps. Ainsi, vous pourrez grâce à une fourchette ou un couteau creuser la pomme de terre afin de créer des formes à l’intérieur de celle-ci. Une fois que c’est fait, déposer la pomme de terre dans la peinture, puis appliquez là sur votre support.

Astuce n°6 : un bouchon en liège pour faire des cercles

Enfin, si vous souhaitez peindre des ronds, le bouchon en liège vous permettra de réaliser vos cercles très rapidement.

Les ribambelles

L'abonnement Mon Petit Coin Vert

L'abonnement Mon Petit Coin Vert

Des thématiques originales, des graines surprises et les conseils de notre professeur d’horticulture ! A partir de 12,90€ / mois.

Je découvre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

3 + vingt =