Le permis de végétaliser en ville

Planter devant chez soi ou dans la rue, c’est possible ? En tant que citadin, vous pouvez participer à la végétalisation de votre ville et planter dans les espaces publics grâce au « permis de végétaliser ». Mon Petit Coin Vert vous en dit plus …

Un peu d’histoire …

En France, c’est en 2015 que les premiers permis de végétaliser ont été délivrés à Paris. Mais la revendication du droit de jardiner en ville remonte à bien plus longtemps. A New-York dans les années 70, des citoyens ont lancé le mouvement de « Green Guerilla » et « Guerilla Gardening » avec pour but de se réapproprier la ville en transformant des espaces abandonnés en jardin. Cinquante ans après, la végétalisation urbaine est appuyée et encouragée par les municipalités. De nombreuses villes permettent aujourd’hui à leurs habitants de rendre les villes plus vertes en contribuant ainsi à la biodiversité et l’embellissement des espaces publics. A titre d’exemple, on pourra citer Paris, Lille, Marseille, Bordeaux, Montpellier, Reims,… mais bien d’autres encore !

Comment obtenir le permis de végétaliser ?

Mon jardin dans la ville : permis de végétaliser

Pour obtenir le permis de jardiner, vous pouvez télécharger un formulaire d’inscription sur le site internet de votre ville ou en faire la demande directement à la mairie. Vous y expliquerez votre projet et s’il est accepté, vous obtiendrez une convention d’occupation du domaine public en vous engageant à ne pas utiliser de pesticides et à ne pas entraver la circulation des riverains, des poussettes et des fauteuils roulants. Les jardiniers doivent privilégier les variétés locales et robustes ainsi qu’entretenir leurs plantations (arrosage, taille, désherbage). Enfin, les récoltes du potager seront mises à la disposition de chacun et ne pourront être vendues.  

Que peut-on faire avec un permis de végétaliser ?

Fleurs sur un rebord de fenêtre

Avec un permis de végétaliser, vous pouvez planter un peu partout en ville : au niveau des pieds d’arbres, sur votre façade ou dans des jardinières mises à disposition par votre mairie. Des fruits, des légumes, des fleurs, des plantes grimpantes,..  Cela dépendra surtout des spécifications données par votre mairie. Vous pouvez participer à des chantiers de plantation, planter seul ou en groupe. Certaines mairies effectuent même des travaux !

Pourquoi contribuer à la végétalisation de sa ville ?

Végétalisation de la ville

D’un point de vue environnemental, les grandes villes gagnent à être végétalisées pour lutter contre les îlots de chaleur urbain, un phénomène d’assèchement du climat. Les végétaux permettent de rafraîchir les villes, d’améliorer la qualité de l’air et de développer la biodiversité. D’un point de vue esthétique, la verdure apportera charme et poésie à la ville. Finalement, planter au coin de sa rue, c’est apporter sa pierre à l’édifice. Et le permis de végétaliser a aussi l’avantage de créer des liens entre les habitants qui sont amenés à se rencontrer, jardiner ensemble et profiter d’une ville plus jolie et plus accueillante.

Et pourquoi pas un jardin partagé ?

Jardiner ensemble

Il est également possible de cultiver avec ses voisins ! L’idée du jardin partagé a été introduite en France lors du premier forum national « Jardinage et citoyenneté » en 1997. Depuis, les jardins communautaires se sont multipliés. Le principe ? Des parcelles de terre mises à la disposition des habitants d’un même quartier avec pour objectif de créer un lien social, favoriser un contact avec la nature et initier les habitants à une alimentation plus saine.

Alors, prêt à créer votre petit coin vert en ville ?

L'abonnement Mon Petit Coin Vert

L'abonnement Mon Petit Coin Vert

Des thématiques originales, des graines surprises et les conseils de notre professeur d’horticulture ! A partir de 12,90€ / mois.

Je découvre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

1 × 5 =