« Nihon ryōri » découvrez la box jardinage du mois de novembre

En novembre, c’est au Japon que nous partons avec cette nouvelle box ! Nous connaissons tous la gastronomie japonaise avec les incontournables sushis, mais savez-vous que ce pays regorge aussi de légumes aux notes exotiques très bons pour la santé ? Connue dans le monde entier pour être l’une des plus saines, la gastronomie japonaise recouvre une variété de légumes peu communs.

S’il est parfois difficile de trouver ces derniers dans le commerce, il est tout à fait possible de les semer chez soi pour pouvoir déguster de délicieux plats authentiques. Et ça tombe bien, l’automne est la saison idéale pour cultiver son potager made in Japan !

Le mibuna

Le mibuna fait partie de la famille des «Kyo Yasai», plantes semées traditionnellement pour l’empereur autour de Kyoto, une ancienne cité impériale. Cultivée depuis le 17ème siècle au Japon, cette variété au léger goût de moutarde est très résistante au froid et idéale pour la saison ! Le mibuna s’entend avec tous les légumes du potager et peut donc occuper n’importe quel espace disponible. N’hésitez pas à échelonner les semis toutes les 2-3 semaines, afin de pouvoir récolter ses jeunes feuilles sur plusieurs mois.

J’offre la carte cadeau dès 12,90€/mois

Salicorne japonaise

Originaire des marais salants du Japon, la salicorne japonaise est un met raffiné, à la texture craquante et au goût iodé, frais comme les embruns ! Riche en oligoéléments, elle doit son nom, qui signifie « corne de sel » (salicorneum en latin), à ses petites branches lisses, salées mais aussi gonflées d’eau. La salicorne japonaise se cultive aussi bien en pot qu’en pleine terre, car c’est une plante rustique. Cependant, il est préférable de la cultiver en pot en raison de l’arrosage spécifique qu’elle requiert ! En effet, pour obtenir une salicorne de qualité, au goût si particulier, il convient d’arroser la plante avec une solution d’eau saline faite maison.

Surprise : Une jolie suspension en chanvre

Cette suspension, fabriquée à partir de fibres naturelles de chanvre, est idéale si vous souhaitez apporter une touche zen à votre intérieur ou à votre jardin. Vous pouvez y installer une plante verte, des fleurs ou encore des aromates. Le chanvre présente un grand nombre de qualités qui pourraient bien révolutionner plusieurs secteurs de notre économie ! Écologique mais aussi multi-usage, le chanvre a tout d’une super-plante. Son utilisation semble sans limite : alimentation, textile, médecine, cosmétique ou encore construction. En Europe, cette plante fascinante entre même dans la fabrication de certaines pièces de voiture ! Le chanvre est aussi écologique, puisqu’il est naturellement résistant aux bio-agresseurs.

J’offre la carte cadeau dès 12,90€/mois

Dossier : Comment créer un potager en lasagnes ?

Le principe du potager en lasagnes est de constituer une succession de différentes couches de matières organiques provenant des déchets du jardin et de la cuisine. D’où le terme de «lasagnes». Ce mode de culture permet de valoriser les déchets organiques dans un premier temps, puis d’installer un potager, même sur un sol dit ingrat ou encore peu fertile.
On distingue deux types de matières organiques : Les premières sont les matières organiques azotées qui sont souvent humides et vertes. Il s’agit de tonte de gazon, de fumier jeune, de compost, de déchets de cuisine (épluchures de légumes, coquilles d’œufs, marc de café…), de «mauvaises herbes» ou bien encore de taille de plantes vivaces. Enfin, les matières organiques carbonées, qui sont principalement sèches et brunes comme la paille, les feuilles mortes, les branches d’arbres, le carton ou la taille de végétaux secs de type graminés. Une fois les matériaux azotés et carbonés bien différenciés, on peut commencer la formation des lasagnes !

Recette : Ramen poulet & mibuna

1/ Faites bouillir de l’eau salée dans une casserole, puis plongez les nouilles dedans et faites-les cuire quelques minutes. Égouttez les nouilles et réservez.
2/ Faites cuire les œufs pendant 6 minutes dans une casserole d’eau bouillante. Écalez-les et réservez.
3/ Lavez les feuilles de mibuna, émincez les oignons nouveaux et les champignons, puis versez le bouillon dans une casserole. Ajoutez la sauce soja et portez à ébullition.
4/ Plongez les escalopes de poulet dans le bouillon et faites cuire pendant 10 minutes environ. Égouttez et coupez les escalopes en lamelles.
5/ Disposez les nouilles dans des bols, puis répartissez les lamelles de poulet, la garniture ainsi que les œufs coupés en deux. Arrosez de bouillon de volaille et d’huile de sésame. Dégustez sans attendre !

Recette : Maki au saumon et à la salicorne

1/ Pour la salade de salicorne japonaise : dans une poêle, faites griller les graines de sésame à sec jusqu’à ce qu’elles soient dorées ; rincez la salicorne à l’eau claire et égouttez-la ; mélangez la sauce soja, le vinaigre et l’huile ; versez la sauce sur les algues et saupoudrez de graines de sésame.
2/ Coupez le saumon et le concombre en fines lamelles, puis disposez une feuille de cellophane sur votre plan de travail.
3/ Posez la feuille d’algue dans le sens de la largeur et recouvrez-la d’une couche de riz préalablement cuit. Placez une lamelle de saumon et une lamelle de concombre dans le sens de la largeur, puis saupoudrez de graines de sésame.
4/ Enroulez l’algue à l’aide du cellophane et mettez-la au frais. Recommencez cette opération jusqu’à épuisement des ingrédients.
5/ Au moment de servir, découpez les rouleaux en tranches de 2 à 3 cm d’épaisseur et ajoutez une touche de salicorne japonaise.

DIY : Créez votre propre kokedama

1/ Mettez votre argile à tremper pendant quelques heures afin de la faire ramollir.
2/ Dans une bassine, formez une pâte avec 1/3 d’argile, 1/3 de terreau et 1/3 de sphaigne et malaxez afin d’obtenir une pâte homogène.
3/ Ôtez délicatement la terre qui subsiste autour des racines de la plante que vous avez choisie pour votre kokedama. Puis, enveloppez vos racines à l’aide de la pâte argile/ sphaigne/terreau, de façon à former une petite boule. Enfin, recouvrez la sphère de mousse fraîche.
4/ Maintenez cette mousse avec le fil de coton, en formant un maillage autour de la sphère à la manière d’un filet et nouez bien afin que tout reste en place.
5/ Arrosez immédiatement, car la mise à nu de votre plante et la manipulation de la mousse l’assèchent.

Des pastilles de cocos pour vos semis

Nous nous assurons que chaque mois, votre box jardinage soit prête à l’emploi ! C’est pour cela que celles-ci sont composées de pastilles de terreau à réhydrater ! Vous pourrez réaliser votre semis en quelques minutes, sans devoir attendre de trouver du terreau de culture. Alors, convaincu ?

J’offre la carte cadeau dès 12,90€/mois

L'abonnement Mon Petit Coin Vert

L'abonnement Mon Petit Coin Vert

Des thématiques originales, des graines surprises et les conseils de notre professeur d’horticulture ! A partir de 12,90€ / mois.

Je découvre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

17 − huit =