Que faire au potager en avril ?

Avril reste, avant tout, le mois des promesses : celles de l’épanouissement de très nombreuses fleurs printanières (lilas, prunellier, pêcher, etc.) mais aussi, des semis, greffes, marcottes, division de touffe et boutures en tout genre. C’est pourquoi, en avril, les jardiniers s’affairent, sauf lors de froids ponctuels, sur les travaux de préparation du sol, semis ou plantation. Ils sont souvent suivis de très près par les rouge-gorges et merles, compagnons, qui, pour rien au monde, ne manqueraient un ver de terre se tortillant à la surface du sol fraîchement remué.

Balcon, terrasse et rebord de fenêtre

Semer, sous abri (pièce tempérée) et selon la région  : tomate, poivron, aubergine, pomme de terre et carotte hâtives, laitue, épinard, betterave, poireau, etc. En effet, l’intensité de l’hiver varie grandement en fonction de l’altitude, de la proximité de la mer, etc.

Semer les plantes annuelles de votre choix afin d’en garnir vos jardinières. Ce semis peut être effectué en godet de tourbe, godet plastique ou autre contenant afin d’en assurer la réussite, dans une pièce tempérée. Les plants ayant grandi, vers la fin du mois il sera temps de les transplanter en jardinière, pot ou bac. Autre solution : acheter des plants en godet puis les planter à l’extérieur à partir de la mi-avril. De même planter les vivaces et aromatiques en godets.

Annuelles concernées : coquelicot, bleuet, suzanne aux yeux noirs, petunia, nigelle de damas, mimosa pudique, lupin, gueule de loup, etc.

primevère
Primevère

Si cela n’a pas été fait en mars, apporter des amendements (compost ou fumier bien décomposé, sable, etc.) à la surface des pots contenant arbustes d’ornement, condimentaires, médicinales, vivaces et fruitiers. Effectivement, cela renforce le taux d’humus du sol, active la vie biologique et stimule, au bout du compte, la croissance des végétaux. Cette opération se fait en griffant la surface des pots ; elle est suivie d’un paillage à l’aide de paillette de lin, chanvre, paille, feuilles mortes, etc.

Planter vivaces, annuelles, aromatiques, condimentaires, et premiers légumes en sac, bac, jardinière, pot.

Désherber les contenants des plantes adventices qui s’y sont implantées au cours de l’automne-hiver.

Certains végétaux en pot, bac ou sac peuvent encore être taillés, en tout début de mois : rosiers, arbustes à petits fruits, arbustes à floraison estivale, vigne.

Jardin d’ornement

Achever la taille des arbres fruitiers et arbustes à floraison estivale (sauges, rosiers, hortensia, arbre aux papillons, bruyères, véroniques… ).

Découper les bordures de gazon à l’aide d’une bêche ou d’un outil spécialement dévolu à cette opération: le dresse bordure. Tondre le gazon.

jardin d'ornement

Planter les vivaces et aromatiques en godets. Profiter des bêchages pour éliminer méthodiquement les racines du chiendent, pissenlit et celles du liseron.
Mettre en place (pleine terre ou bac) les bulbes d’été: dalhia, tigridia, tulbagia, montbretia…

Sous serre, rempoter les plantes qui le nécessitent : collection de cactus, de plantes grasses et autres succulentes.

Rouler le gazon afin de limiter les différences de niveau après les gelées et scarifier si nécessaire.

Pailler les différents massifs (vivaces, arbustes, petits fruitiers…).

Avril au Potager

Bêcher, ou mieux, aérer et ameublir le sol à la grelinette. En effet, cela va permettre de respecter les couches du sol et les animaux qui y vivent, de la bactérie au vers de terre. Profiter de cette opération pour ôter les bulbes et/ou racines des oxalis, liseron, renoucule, chiendent, pissenlit, liseron, etc.

Épandre du compost mûr ou toute autre matière organique bien décomposée sur les parties du potager non ensemencées ou non plantées.

Lorsque le sol est débarrassé de son eau en excès et réchauffé, semer pois, radis, navet, persil, carotte, betterave rouge… laitue, panais, pois à rames.

Planter choux variés, céleri rave et céleri à côtes, pomme de terre.

En fin de mois planter les légumes frileux (tomate, aubergine, etc.) et prévoir un voile d’hivernage afin d’assurer leur protection lors des nuits ou le risque de gelée est présent.

Entretenir le compost en l’aérant et en le bachant en cas de pluie intense et/ou prolongée.

compost
Le compost

Sous abri, repiquer les jeunes plants de tomate, courgette, potimarron, etc. Aérer les abris lorsque le soleil se montre car cela permettra une bonne circulation de l’air. Par conséquence, on observe une baisse des attaques de champignons et cela limitera également la présence des insectes, tel le puceron. Butter les pomme de terre et semer les tomates en tout début de mois.

Verger

Greffer les châtaigniers en fente simple ou double. Greffer également pommiers, poiriers, quand ils sont en fleur, en couronne cette fois.
Repiquer, en tout début de mois et en pleine terre, les boutures non feuillées de petits fruitiers tels les cassissiers, groseilliers etc.
Arquer les branches des fruitiers qui tardent à se mettre à fruits, cela a pour effet de provoquer la mise à fleurs.

framboises jaunes
Framboises jaunes
L'abonnement Mon Petit Coin Vert

L'abonnement Mon Petit Coin Vert

Des thématiques originales, des graines surprises et les conseils de notre professeur d’horticulture ! A partir de 12,90€ / mois.

Je découvre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires.