Comment récolter et conserver vos graines ?

Acheter des graines pour faire pousser vos fruits et vos légumes dans votre propre potager, c’est bien. Mais récolter vos propres graines, c’est encore mieux ! C’est une démarche écologique et économique particulièrement intéressante et qui n’est pas aussi difficile qu’on a tendance à le croire. Laissez-nous tout vous expliquer sur la récolte et la conservation des graines.

1. Vérifiez si les variétés sont reproductibles

Graines dans les mains

C’est le premier point sur lequel vous devez vous pencher : commencer votre expérience avec des graines reproductibles. En effet, certaines semences ne vous permettront pas de ressemer vos graines l’année qui suit. Il s’agit des hybrides (F1) : ces variétés sont issues d’un croisement entre deux parents choisis pour leurs qualités respectives. Une première génération va donner lieu à des individus parfaitement homogènes qui correspondent aux caractéristiques voulues. Mais la seconde génération ne permet pas de reproduire la semence à l’identique. Si les plantes poussent, elles reprenant aléatoirement les critères des individus initiaux. C’est la raison pour laquelle, on dit que les variétés F1 sont « non-reproductibles ». Si une variété est hybride, il sera indiqué sur les sachets de graines la mention obligatoire « HF1 ».

2. La sélection des porte-graines

Pascal Poot sélectionne et produit ses propres semences

Pour récolter les graines, vous pouvez sélectionner les plants ou les fruits les plus vigoureux et les plus résistants. Au fil des années, en choisissant les individus pour leurs qualités, vous favorisez l’apparition de ces mêmes caractéristiques dans les générations futures. Vous pouvez aussi choisir vos graines de façon aléatoire, pour « conserver » la variété originale et toutes ses différences.

3. Le moment idéal

Tournesol

Pour la récolte, vous devez attendre que les plants atteignent leur parfaite maturité. Il faudra choisir vos porte-graines : ce sont des plantes que vous allez cultiver et conserver jusqu’à la maturité des graines. Les graines peuvent être récoltées lorsque les fruits sont bien mûrs, lorsque le pédoncule se détache, quand les gousses sont bien sèches, quand la plante monte en fleurs ou encore au moment où les graines commencent à tomber … Cela va dépendre de chaque variété ! Il faut récolter les graines par temps sec et ensoleillé, idéalement en fin d’après-midi lorsqu’elles sont bien sèches.

4. La récolte des graines

Comment récolter des graines ?

Pour les fleurs

Vous pouvez récolter les graines de fleurs à la fin de l’été lorsqu’elles prennent un aspect brun et sec. Elles ne se récoltent pas toutes de la même façon : les graines peuvent se trouver au cœur de la fleur comme le soucis ou encore être renfermées dans une capsule comme le coquelicot, …

Pour les légumes-fruits

Il faut couper les fruits pour récupérer les graines. Pour le poivron, par exemple, il suffira de détacher les graines. Mais pour d’autres légumes-fruits, comme la tomate ou le concombre, les graines devront être « séparées » de leur enveloppe gélatineuse. Pour cela, récupérez le jus et les graines des fruits et les laissez fermenter 2-3 jours dans un verre avec un fond d’eau. Puis à l’aide d’une passoire à mailles resserrées, nettoyez les graines.

Pour les gousses (haricot, fève, pois,…)

Pour récupérer les graines des gousses, il faudra attendre la fin de la saison. Coupez le pied avec des ciseaux. À l’aide d’une ficelle, accrochez-le la tête en bas pour le laisser sécher. Quand la gousse est bien sèche, récupérez les graines.

5. La conservation

Graines dans un bocal

Une fois vos graines récoltées, il vous suffit de les nettoyer précautionneusement et de les laisser sécher à l’air libre dans le noir. Attention, les graines doivent être bien sèches pour être conservées, car elles n’apprécient pas l’humidité ! Ensuite, vous pouvez les glisser dans un sachet en papier et les conserver à l’abri de la chaleur, de la lumière et de l’humidité. Le tour est joué ! L’année suivante, il ne vous reste plus qu’à les semer. Pensez à étiqueter vos récoltes avec le nom de la variété et la date de récolte. Sinon vous pourriez avoir quelques surprises !

Récolter vos graines est donc plutôt simple, il suffit de bien observer la nature et de prendre l’habitude de le faire. Non seulement vous économiserez de l’argent, mais en plus vous connaîtrez la provenance de vos graines. Bonne récolte !

L'abonnement Mon Petit Coin Vert

L'abonnement Mon Petit Coin Vert

Des thématiques originales, des graines surprises et les conseils de notre professeur d’horticulture ! A partir de 12,90€ / mois.

Je découvre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

17 − douze =