Comment récolter et conserver vos graines ?

Acheter des graines pour faire pousser vos fruits et vos légumes dans votre propre potager, c’est bien. Mais récolter vos propres graines, c’est encore mieux ! C’est une démarche écologique et économique particulièrement intéressante, et qui n’est pas aussi difficile qu’on a tendance à le croire. Laissez-nous tout vous expliquer sur la récolte et la conservation des graines.

Variétés reproductibles

C’est le premier point sur lequel vous devez vous pencher. En effet, vous devez commencer votre expérience en achetant des graines reproductibles. Généralement, c’est indiqué sur le paquet. Vous les semez tout à fait normalement, vous récoltez vos fruits et vos légumes en temps voulu… et lorsque vos récoltes parviennent à pleine maturité, vous allez pouvoir tenter de récolter vos graines. Il faut repérer le bon moment, c’est-à-dire lorsque vos plants montent en fleurs. Ce qui intervient quelques temps après la récolte.

Récolter ses propres graines
Après la récolte, lorsque vos plants sont en fin de vie, vous pouvez récolter les graines.

Les opercules

Vous allez donc devoir attendre que vos plants arrivent en fin de vie, et observer les opercules qui contiennent les graines. Ces derniers peuvent prendre plusieurs formes, et vous devrez réussir à les repérer. Ainsi, vous pouvez observer de longs haricots, ou des capsules qui seront ovales voire rondes. Les graines sont également parfois au cœur des fleurs. Et d’autres plants comme les aromates, se ressèment seuls, sans l’aide de personne. Pour récolter les graines, les opercules doivent être très secs et s’ouvrir d’eux-mêmes. Vous allez vite prendre le coup et repérer le bon moment.

Le temps sec

Vous devez impérativement prendre l’habitude de récolter vos graines lorsque le temps est sec. En effet, avec l’humidité, le risque de pourrissement augmente, ce qui pourrait détruire les graines et les empêcher de germer le moment venu. Ensuite, vous devrez nettoyer vos graines précautionneusement, et les laisser sécher avant de les entreposer. C’est là encore un point essentiel pour la réussite de vos récoltes !

La conservation

Ensuite, vient le temps de la conservation. Vous devrez stocker vos graines fraîchement récoltées, jusqu’à la saison prochaine, dans le noir et dans un endroit sec. Le tour est joué ! Mais n’oubliez pas les étiquettes pour savoir quelle graine est où, sinon vous risqueriez d’avoir quelques surprises ! Pour ce faire, vous pouvez tout simplement écrire sur des étiquettes (jamais à l’encre à même l’emballage car les graines seraient contaminées). N’oubliez pas également de noter la date de la récolte pour utiliser les graines les plus anciennes en premier. L’idéal est de conserver vos graines dans un bocal en verre hermétique pour éviter l’humidité et les vilaines petites bêtes qui auraient envie de se régaler les papilles en votre absence. Dans ces conditions, vous pourrez conserver vos graines de 2 à 10 ans, en fonction de la variété.

Récolter vos graines est donc plutôt simple, il suffit de bien observer la nature et de prendre l’habitude de le faire. Non seulement vous économiserez de l’argent, mais en plus vous connaîtrez la provenance de vos graines. Bonne récolte !

L'abonnement Mon Petit Coin Vert

L'abonnement Mon Petit Coin Vert

Des thématiques originales, des graines surprises et les conseils de notre professeur d’horticulture ! A partir de 12,90€ / mois.

Je découvre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

dix − 5 =